Haute Ecole Libre Mosane

Gestion publique : Visite du parlement Fédéral

57fe9194-a53e-4c96-8271-aa5aa5aefa49

Après la visite du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en octobre 2017, les étudiants du Master en Gestion Publique, formation organisée en co-diplomation avec la HEPL, ont visité le Parlement Fédéral. Cette excursion a été organisée grâce au concours de Marie-Agnès Koener du CPCP (Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation).

Le 30 novembre 2017, les étudiants du Master en Gestion publique ont pu vivre une rencontre intimiste avec Francis Delpérée, ancien sénateur, devenu député, docteur en droit des universités de Louvain et de Paris, et célèbre professeur de droit constitutionnel auprès de l’UCL et de différentes universités.

Monsieur DelIMG_1185.JPGpérée a brossé l’évolution historique du système parlementaire belge. L’état Fédéral belge est doté d’un parlement de type bicaméral : la Chambre des représentants (composée de 150 députés élus au suffrage universel) et le Sénat (historiquement constitué de membres de la noblesse et de propriétaires fonciers et qui compte aujourd’hui 60 sénateurs). Un nombre limité de pays dans le monde possèdent un parlement bicaméral, similaire au nôtre. Monsieur Delpérée a répondu aux questions du public, et a comparé notamment le système parlementaire belge et anglais. Le groupe a été impressionné par la clarté de ses propos et par son empathie.

La journée s'est poursuivie par la visite du magnifique bâtiment du « Palais de la Nation » scindé en deux parties distinctes : les espaces spécifiquement dédiés à la Chambre, et les pièces dédiées au Sénat. Le « péristyle » permet la jonction entre les deux parties. L’édifice de style néo-classique, la décoration et le mobilier de style témoignent d’un riche passé et donnent un aspect formel et symbolique à l’ensemble.

IMG_4762.JPGEn début d’après-midi, chacun était impatient d’assister à la séance plénière. A l’occasion des questions d’actualité, les étudiants ont observé plusieurs députés en action : ils posent des questions en lien avec l’actualité aux Ministres présents. Chaque ministre s’exprime dans la langue de la question. Didier Reynders, Jan Jambon, Koen Geens ou encore Maggie De Block répondent aux nombreuses interpellations des députés. Des interprètes traduisent les discussions en simultané afin de faciliter le suivi des débats.
Les étudiants ont été surpris par les scènes qui se déroulaient sous leurs yeux (ou plutôt sous leurs pieds) L’assemblée est une véritable « fourmilière » en pleine activité. Les interpellations peuvent être assez piquantes et parfois chaleureusement soutenues par une partie de l’assemblée.

Après 50 minutes de séance, enseignants et accompagnateurs ont été invités à quitter les bancs destinés au public afin de céder la place à d’autres visiteurs. Le groupe a été comblé par cette journée didactique, et reste sur sa faim…Ils auraient souhaités assister plus longtemps à cette séance hautement colorée et instructive (et qui se clôture parfois tard dans la nuit)!


Contact: Stéphanie Cintori
Publié le : 05/12/2017