Haute Ecole Libre Mosane

Portrait : Christine GIARD

12c91353-38c0-4cbd-8b82-4da7191f085c

Halte aux clichés et aux préjugés : dans la catégorie technique de la Haute Ecole HELMo, le personnel n’est pas composé exclusivement de Messieurs, malgré ce que l’on pourrait croire : que du contraire ! C’est même une majorité de femmes qu’on retrouve sur les bancs des enseignants. L’invitée du mois de février déclare d’ailleurs : « Etre une femme dans un domaine technique n’est pas un problème, que du contraire, c’est plutôt un atout. Même si, parfois, les publics que je rencontre peuvent être surpris, ils sont toujours respectueux. »

Diplômée de Gramme en 1987, Christine Giard a directement fait partie de l’équipe pédagogique de l’Institut qu’elle n’a jamais quitté : c’est dès la sortie de ses études qu’elle a été sollicitée pour enseigner par M. Dubois, directeur d’alors.

Responsable du laboratoire d’automatique de HELMo Gramme, elle a également donné des formations et des cours aux industriels, chez Siemens et Technifutur par exemple. Elle fait aujourd’hui aussi partie du personnel enseignant de HELMo St-Laurent.

Passionnée par son travail, « même si je ne m’imaginais pas du tout devenir enseignante », elle s’investit dans les différentes facettes que cette carrière implique : d’un point de vue purement technique, elle a à cœur de pouvoir travailler avec ses étudiants sur du matériel de pointe dans ses labos. Elle est également responsable de la Commission des Voyages de fin d’études : « Ils sont essentiels dans une formation d’ingénieurs car ils permettent non seulement l’ouverture technologique et culturelle mais aussi de mettre en œuvre des qualités requises comme l’organisation et le vivre-ensemble. »

Le savoir-vivre et le savoir-être sont d’ailleurs des valeurs que Christine véhicule à tout prix, en parallèle du savoir. « On a d’ailleurs toujours mis l’accent sur ces valeurs à Gramme ». Et dans ses activités extra-scolaires, c’est également cela qu’elle souhaite véhiculer puisqu’elle est maman catéchiste et anime des séances de préparation à la Confirmation.

HELMo en un seul mot, c’est le « Campus ». Pas évident de voir la population du site quadrupler, avec l’arrivée successive de St-Laurent et de Ste-Julienne. C’est pourtant un plaisir pour elle de voir de sa fenêtre, les jours de beau temps, les étudiants s’approprier les espaces extérieurs comme sur un campus à l’américaine et d’observer des profils hétérogènes partager des lieux comme la cafétéria : un bel exemple de vivre-ensemble au quotidien.

Christine fait également partie du jeune comité Vivons Campus, composé de membres du personnel des instituts qui habitent le campus, comme des asbl satellites. Ce comité convivial a pour but de tisser des liens au-delà des aspects catégoriels, professionnels et institutionnels. « Quoi de mieux pour apprendre à se connaître que des moments festifs et conviviaux ! Il me paraît important d’aménager des temps de détente sur son lieu de travail ».

Dans son sac, on peut isoler deux éléments : ses clés de voiture, qui symbolisent cet extraordinaire outil de bien-être pour sa vie de famille. Entre les trajets vers les activités de ses filles, les départs en vacances et les visites familiales, la voiture représente pour elle du temps de loisirs passé avec ses proches.

Christine confie aussi que « la chose » qui la suit depuis des années, c’est cette petite boite d'aspartame : « Quand on aime faire la fête, il faut bien compenser en semaine ! »

Ce que l’on peut lui souhaiter pour la suite ? « De continuer à exercer avec passion… et avec patience, malgré le temps qui passe ».


Contact: Alice Driesen
Publié le : 23/02/2017