Haute Ecole Libre Mosane

9b22b00e-ccad-472b-873a-a625887809f9
f999cbde-c10f-4ee8-a011-dc79b7e67823

Coopération internationale

Bachelier en Coopération internationale

Organisée en co-diplomation par la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL) et la Haute Ecole Libre Mosane (HELMo), le bachelier en Coopération internationale est une nouveauté de l’année 2012-2013.

Cette formation confère le grade de bachelier professionnalisant (180 crédits) et fait partie de l’enseignement supérieur de plein exercice de type court.

Les deux Hautes Ecoles possèdent déjà une solide expérience dans le domaine puisqu’elles proposaient toutes deux tant des formations économiques internationales (commerce extérieur) que des formations sociales.

L’évolution des relations entre pays, riches ou pauvres, et des accords d’échanges commerciaux internationaux, la montée sur la scène internationale des pays émergents, la crise financière internationale, les enjeux climatiques de la planète, les migrations humaines, le printemps islamique, la fragilité financière des états européens et partant l’instabilité de l’Euro, autant de sujets qui tendent à montrer l’importance de préparer nos jeunes à gérer de façon responsable les défis de demain.

Une formation en coopération internationale est un des moyens pour atteindre cet objectif.

Cette formation veut accentuer le rôle de coopérant gestionnaire en mettant l’accent sur les compétences de techniciens en gestion nécessaires tant dans l’analyse et la conception de projets que dans leur réalisation et leur suivi.

Conscientisés dans leur cursus aux enjeux du développement, avertis de l’approche socio-anthropologique des milieux à affronter et éveillés à l’éthique de la fonction, nos diplômés auront le profil de gestionnaires rapidement opérationnels, anglophones, drillés aux aspects pratiques de budget, de contrat, de ressources humaines, de rapportage, formés autant à des postes de gestion de nos institutions publiques qu’à des postes de gestionnaires de projets en entreprise ou en coopération avec mission  à mener tant « à la maison » que sur le terrain.

Des objectifs motivants, responsables, ambitieux!

Cette formation veut te préparer à :

  • Gérer le montage et le suivi de projet de coopération ou de développement social,
  • Participer de façon responsable, réaliste et constructive à l'aide internationale au développement,
  • Ddécouvrir les cultures du monde dans une perspective utile.

Connaissance du terrain et expérience des formateurs

  • Au fil des trois années de formation, tu profiteras du témoignage de femmes et d'hommes de terrain travaillant dans la coopération comme gestionnaires techniques, administratifs et financiers.
  • Au cours de la deuxième année, un stage d'immersion professionnelle te donnera l'occasion de découvrir le milieu interculturel.
  • En troisième année, tu t'investiras quinze semaines dans une ONG ou une institution spécialisée dans la coopération. Ce stage réalisé en Belgique et/ou à l'étranger fixe le contexte du travail de fin d'études qui par son approche pratique valorisera tes compétences linguistiques et de gestionnaire de projet acquises pendant ta formation.

Une approche évolutive de l'apprentissage

  • La première année fixe le contexte général de l'activité économique et sociale caractérisant notre monde actuel, développe des outils de base économiques qui seront utiles à l'approfondissement des actions de coopération et de leur gestion.
  • La deuxième année, une immersion de 15 jours dans un contexte mutli-culturel, une approche approfondie des principes de gestion et la préparation guidée de projets concrétisent une approche pratique de l'action dans les contextes d'économie sociale et de solidarité internationale.
  • La troisième année renforce les acquis de l'étudiant, élargit son approche de la géopolitique, affine le cadre juridique de l'action en coopération et introduit des sujets spécifiques comme par exemple la gouvernance et les marchés publics. C'est aussi l'année du stage de pratique professionnelle dans une institution ou une ONG spécialisée dans la coopération.

Une bonne gestion des projets

Gérer un projet de coopération s'appuie à la fois sur la connaissance des hommes et la qualité à donner aux relations humaines mais aussi sur l'exploitation de moyens financiers qu'il faut affecter à la meilleure satisfaction des besoins.

Une juste évaluation du budget et un suivi transparent de l'utilisation des fonds est la meilleure garantie de la continuité des actions et de la confiance des bailleurs. Acquérir ces principes de bonne gestion et de bonne gouvernance, c'est un plus que cette formation te propose pour réussir ces défis.

A l'heure de l'international

L'axe international est présent tant par l'apprentissage des langues étrangères qui souligne l'importance de la communication que par l'approche nuancée des environnements culturels, religieux et politiques des différentes régions du monde mais aussi des grands thèmes de développement au niveau de la planète comme la gouvernance, l'autonomie et la sécurité alimentaire que la santé des peuples, l'urbanisation, l'eau, les droits des femmes et enfants ou encore le droit à la terre et les changements climatiques. Autant de thèmes, autant d'organisations internationales vers lesquels les jeunes diplômés pourront s'orienter.

Co-diplomation