En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies (en ce compris, cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales) . Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies.

Haute Ecole Libre Mosane

Nouvelle victoire HELMo Gramme - EBEC Liège

860d0c52-ddf1-4cff-a4bb-49a38dee3042

En ce samedi 16 mars 2019, le concours EBEC Liège 2019, s’adressant à des équipes d’étudiants inscrits dans des études d’ingénieur, s’est déroulé sur le campus du Sart Tilman. Le principe est le suivant : sans préparation préalable, les équipes doivent, en quatre heures et avec un matériel imposé, répondre à un problème de la façon la plus ingénieuse qui soit.

Parmi les dix équipes présentes, deux étaient issues de HELMo Gramme ; une troisième équipe mixte a été constituée sur base d’étudiants de Gramme et de l'ULiège.

L’équipe YOLOGRAMME composée de Olive Dubru, Maxime Coutelier, Ferdinand de Meeûs d’Argenteil (étudiants en 2e année) et Joaquim Vaz Calvo (étudiant en 3e année), a réussi à  décrocher la première place au concours. Cette victoire est indiscutable dans la mesure où cette équipe a été classée première pour chacun des critères de cotation : fluidité du système, ingéniosité, esthétisme et présentation.
Visionnez la vidéo de la prouesse en fin d'article. 

Le challenge

L’énoncé était le suivant : faire rouler un train de la gare 1 à la gare 2, les deux gares étant séparées par un trou de 50 cm. La seule intervention humaine autorisée l’était pour le déclenchement du mécanisme. De plus, le train avait pour but de s’arrêter avec précision dans la gare 2, sans aucune aide extérieure.

Afin de résoudre ce problème, l’équipe Yologramme a construit une arbalète comme système de propulsion, dans le but d’avoir une accélération conséquente en évitant tout choc. Le train a pu suivre un tunnel en carton en forme de U afin d’augmenter sa rigidité en flexion. À l’intérieur du tunnel, des pailles ont été collées afin de limiter les frottements entre le train et le carton. L’arrêt du train a été possible grâce une des éponges découpées en forme de cône afin de capturer le train et d’éviter qu’il ne rebondisse sur l’éponge. Des élastiques collés à la structure ont servi d’antidérapant.

 

Le témoignage des gagnants

Le concours EBEC tel que nous l’avons vécu n’est pas tellement une épreuve d'ingénierie (nous n’avons rien dû calculer ni concevoir de plan) mais est avant tout un challenge d’équipe basé sur la créativité. Nous avons dû nous organiser pour finir dans les temps, faire preuve d’intelligence collective et d’écoute pour extraire les meilleures idées émises ainsi que de nous faire confiance mutuellement pour arriver à nos fins dans un temps imparti. Nous souhaiterions mettre en évidence un aspect important qui caractérise bien notre « team ». Dans une équipe, on retrouve généralement un leader qui coordonne tout le groupe mais ici il n’y en avait pas réellement : nous formions une équipe soudée et les décisions venaient de l’ensemble. Pour l'anecdote, nous avons poussé le challenge un peu plus loin puisque nous avons participé à la Dynameute ainsi qu’à la St Ptôme l’avant-veille et la veille du concours. Même en gros déficit de sommeil, nous avons réussi à présenter quelque chose d’innovant et de créatif et qui plus est couronné de succès.
En guise de conclusion, nous dirons que cette expérience est à recommander à tous ceux et celles qui voudraient apprendre à mieux travailler en équipe, à exprimer leur créativité, à faire preuve de débrouillardise et à passer un bon moment avec des amis.
 
Vaz Calvo Joaquim,
Coutelier Maxime,
De Meeûs d’Argenteil Ferdinand,
Dubru Olive
 

Le mot de la direction

Je tiens à féliciter chaleureusement les membres de l’équipe Yologramme pour le beau résultat obtenu. Mais à travers eux, je profite de cette occasion, pour mettre en évidence tous les étudiants de HELMo Gramme qui s’impliquent dans différents concours en faisant preuve, à côté de compétences techniques unanimement reconnues et d’une bonne dose de créativité, de qualités humaines indéniables :  solidarité, générosité et  profond respect mutuel. Toutes ces caractéristiques permettent de créer des équipes soudées redoutablement « efficientes » qui sont  d’excellents ambassadeurs de HELMo Gramme en améliorant sa visibilité et sa crédibilité.
Il s’agit là d’une belle concrétisation des valeurs de HELMo Gramme qui engendrent l’émergence  d’une identité très forte chez les étudiants dès le début de leur cursus, identité qui est à la base de la constitution d’une « communauté » puissante, vecteur important du développement de HELMo Gramme.
 
Pierre Lousberg


Contact: Pierre Lousberg
Publié le : 28-03-19