Haute Ecole Libre Mosane

Parcours d'Alumni : Martin Collard

172e41f8-fbca-46f4-961f-018b85100047

A quelques semaines du lancement officiel de la plateforme Wilway dont il est le co-fondateur, nous nous arrêtons ce mois-ci sur Martin Collard, diplômé HELMo en Informatique de gestion, sorti en 2013.


Son passage à HELMo…

Après ses secondaires, son attrait pour l’informatique dirige naturellement Martin vers cette section et s’il choisit de se former en Haute Ecole c’est d’abord parce qu’il recherche une formation plus pratique que théorique. Il apprécie l'enseignement reçu : beaucoup de labo, une formation générale et non ciblée. A HELMo, il travaille ses aptitudes cognitives. « On sait à quel point les programmes et logiciels évoluent rapidement, il est donc impératif d’apprendre en premier lieu à s’adapter au changement et à rester à jour », précise-t-il. Il apprécie particulièrement le groupe classe et les contacts de proximité avec ses profs, avec lesquels des liens perdurent encore aujourd’hui.

En 2013, en sortant de HELMo, il a envie d’aller plus loin et entreprend un master en management (en horaire décalé) à HEC. Parallèlement, il travaille au sein d’une jeune entreprise liégeoise TLS (Technical Logistic System) à la mise en place de la gestion de commande pour le projet Sublime.

Naissance d’une startup.
Martin est toujours étudiant et il côtoie encore son ami d’enfance, Aubry D’Inverno. Consultant à Bruxelles, ce dernier a envie de changer de job et c’est lors de ses discussions avec Martin que l’idée germe en eux. Aubry, au contact avec les politiques, se rend compte que les systèmes de gestion des communes pourraient être optimalisés. Animés par l’envie que le monde tourne mieux, convaincus de l’importance de la participation citoyenne et de la transparence de nos gouvernants, ils y réfléchissent ensemble. C’est ainsi que naît l’idée d’une plateforme d’échange entre politique et citoyens. Avec 3 autres complices, Pierre Pulinckx, Thomas Van Hoye et Gilles Destexhe, leur objectif est de "connecter citoyen et politique pour construire la société de demain".


« D’une pierre, trois coups »

Cette plateforme permet de répondre à trois besoins identifiés par l’équipe :
1.       C’est d’abord un outil de gestion de projet transparent (il permet de connaître l’évolution des projets mis en place par une ou plusieurs communes)

2.       Il répond aux nouvelles exigences du « Programme stratégique transversal » imposé par l'Union des villes et des communes de Wallonie pour garantir la mise en œuvre des 6 années programme d’une législature. Le PST consiste à informer le citoyen en toute transparence des projets que la commune met réellement en œuvre.

3.       Le système permet une participation citoyenne.


Actuellement, 5 communes-pilotes sont séduites par le concept et ont accepté de jouer le jeu. Dans quelques semaines, la plateforme sera en ligne.

L’équipe de Wilway, soutenue par Venturelab, continue de développer le projet et de convaincre les communes d’utiliser cet outil.

Martin nous confie que s’il a toujours voulu créé sa boîte, il pensait la lancer dans 10 ou 15 ans, fort d’une expérience professionnelle. Pourtant il ne regrette rien. Si au départ, la peur et les craintes de son entourage face à l’inconnu étaient bien présentes, aujourd’hui, l’adrénaline prend le dessus. Et, après avoir goûté à l’entrepreneuriat, il ne ferait pas marche arrière. « De toute façon, j’ai déjà appris énormément. Le travail est très varié, l’équipe fonctionne bien et être sous pression me motive ».

Aujourd ‘hui, il n’est pas inquiet, il vit dans le présent, avec 1001 autres idées à développer.


Dans 10 ans ? Martin se voit jongler entre ces différents projets de développement et manager une belle équipe de collaborateurs.

 La phrase qui leur a inspiré le nom de leur Startup Wilway,"Where there is a will, there is a way", devrait lui donner l'impulsion pour y parvenir!








Contact: Cécile Esser
Publié le : 29-01-18