Haute Ecole Libre Mosane

Parcours d'Alumni : Clémence Bouchat

b948b091-7a30-4ca6-9dd3-f7ca59bb2073

Pour le parcours d'Alumni du mois de Mai, HELMo Alumni a rencontré Clémence Bouchat, diplômée du cursus Management Assistant (Assistant.e de Direction) en 2016. Passionnée par la multiculturalité, les échanges internationaux et l’apprentissage des langues, Clémence a déjà beaucoup voyagé.
Clémence travaille actuellement à l’ambassade de Belgique, à Madrid, pour l’AWEX et WBI et encadre et valorise les projets culturels, académiques et scientifiques belges, en Espagne.

Son choix d’études
Originaire de Huy, Clémence poursuit ses secondaires au Collège Saint-Quirin. En sortant de rhéto, elle s’interroge sur ses choix d’études supérieures. Attirée depuis toujours par le voyage et la rencontre de différentes cultures, elle envisage de partir un an à l’étranger mais se ravise finalement. « Je préférais voyager durant des études concrètes plutôt que de partir un an, sans réel objectif », explique-t-elle. Perdue, elle réalise un test d’orientation poussé afin de mieux se connaître. Ce test lui confirme son désir de rencontrer d’autres cultures, de voyager et son attrait pour l’économie.
Oktoberfest-Munich-octobre-2019-reduit.jpgElle a des amis inscrits à HELMo, en International Business et en Assurances et elle s’intéresse alors aux autres cursus qui sont proposés dans le Département économique de HELMo. Elle découvre le cursus Management Assistant. « Il proposait l’apprentissage de plusieurs langues et des cours variés et il semblait donc très polyvalent. Le bachelier permettait aussi de poursuivre une partie de son cursus en Erasmus, c’est ce que je voulais », explique Clémence. « Même si je ne me projetais pas dans le métier, j’ai pensé que c’était une bonne base pour ouvrir d’autres portes plus tard », raconte-t-elle. « Au final, c’est probablement le meilleur choix que j’ai pu faire », enchérit-elle.

Multiculturalité à HELMo
Dès la deuxième année, Clémence part 5 semaines en stage au bureau international à la Haute Ecole Thomas More à Geel. Immergée dans une coloc de 15 personnes, elle améliore très vite son néerlandais. Ça la motive à partir à l’international. Clémence bosse dure pour obtenir les meilleurs résultats et elle postule pour un Erasmus au Mexique, qu’elle obtient.
En troisième, Clémence part donc au premier quadri pour le Mexique « C’était l’aventure de ma vie », s’exclame Clémence. Elle apprécie le système scolaire, rencontre beaucoup d’étudiants et son voyage lui ouvre l’esprit. En février 2016, Clémence revient 10 jours en Belgique puis repart immédiatement pour effectuer son stage de fin d‘étude pour l’AWEX, à Guangzhou, en Chine, durant 15 semaines. « J’ai eu l’impression d’arriver sur une autre planète », confie Clémence. Elle apprécie sa mission et un premier déclic s’opère en elle : l’envie de représenter son pays à l’étranger.

Poursuite d’études
Diplômée en 2016, Clémence part un an en Chine à la Hutong School de Shanghaï pour apprendre le mandarin et s’immerger dans la culture.
L’année suivante, Clémence poursuit sur sa lancée. Elle passe le concours pour être admise à l’Université de Valence. Après 2 ans, elle obtient un Master en Études européennes et Internationales. Elle y suit de nombreux cours de Droit et de matières en lien avec la diplomatie et est aussi en lien direct avec le terrain. Elle profite évidemment de son immersion pour consolider son espagnol.
Elle apprécie particulièrement le côté pratique et concret des apprentissages, déjà rencontrés à HELMo.Les-Diables-Rouges-reduit.jpg

Premières expériences professionnelles
Jusque-là, Clémence enchaîne quelques missions professionnelles. En possession de son Master, Clémence peut ainsi postuler aux Concours pour travailler pour l’Europe. Elle est alors recrutée par l’Office européen des brevets à Munich. « J’étais très fière de moi », raconte Clémence. « Mes choix servaient à quelque chose et les portes s’ouvraient ». C’est l’occasion pour elle d’apprendre une sixième langue, l’Allemand. Elle y acquiert aussi un regard professionnel sur les process au niveau de la protection des brevets.
Un an plus tard, elle est recrutée à l’Office de l’Union européenne pour la Propriété Intellectuelle, à Alicante. La fonction s’intéresse plus particulièrement à la formation des acteurs externes de l'EUIPO concernant la protection des designs. Ce dernier job l’enthousiasme moins et l’opportunité d’un poste à l’ambassade de Madrid s’offre à elle. Clémence postule pour rejoindre l’ambassade de Belgique à Madrid pour l’AWEX et la WBI. Après 8 étapes dans le processus de recrutement, elle est engagée. « J’étais sûre de moi parce que j’avais l’impression que l’offre était écrite pour moi, j’avais vraiment le profil », confie Clémence. « Et en même temps je manquais d’expérience ». Elle fait pourtant la différence et convainc les recruteurs par sa motivation, sa polyvalence et les expériences multiples indiquées sur son cv telle que sa passion pour le théâtre ou son rôle dans des institutions culturelles.

Ses missions
À présent, Clémence est en charge de divers projets. Au niveau académique, elle facilite la mise en relation des auxiliaires de conversations en langue française en Espagne et gère les demandes relatives à l'éducation. Au niveau culturel, Clémence représente aussi la Belgique dans divers projets. Elle veille à ce que les personnalités et artistes belges (humoristes, comédiens, artistes de rue, musiciens, peintres…) trouvent une place, un écho et un soutien en Espagne. C’est aussi Clémence qui alimente les réseaux sociaux et organise des événements de networking pour les Belges résidents en Espagne. Elle joue aussi un rôle dans le service de conseil économique de l’AWEX, via des foires ou des salons qui sont organisés. « Je n’ai pas l’impression de travailler », témoigne Clémence.  « C’est passionnant ! »


Grande-muraille-de-Chine-avril-2013.jpgCela fait donc quelques années que Clémence voyage. Elle passe peu de temps en Belgique mais ses amis et sa famille lui rendent visite régulièrement et elle part aux 4 coins du monde pour assister aux mariages de ses nombreux colocataires ou collègues, devenus à présent ses amis.
Aujourd’hui, elle se lance dans l’apprentissage d’une 7ème langue : l’italien.

Son secret pour apprendre les langues ? la motivation et l’environnement. Clémence confie que ses profs en secondaire lui avaient déconseillé l’apprentissage des langues , car ce n'était pas son point fort et que cette réflexion l’avait boostée à faire le contraire. Mais l’environnement est déterminant aussi « Quand j’apprends une langue, je veille à côtoyer des personnes qui pratiquent la langue. Je choisis des colocs où je m’immerge directement dans la langue et la culture plutôt que de rester entre francophones ou anglophones », explique- t-elle.

Un conseil à partager ? Il ne faut pas avoir peur de suivre ses rêves. « Dès qu’on ose dépasser sa peur et sortir de sa zone de confort, les portes s’ouvrent », affirme Clémence.
 
Lien vers les réseaux sociaux animés par Clémence pour l'AWEX et la WBI à Madrid :
FACEBOOK
LINKEDIN 
INSTAGRAM
www.casavalonia.es 

Pour la contacter : c.bouchat@awex-wallonia.com 
 
 
 
 
 


Contact: Cécile Esser
Publié le : 30-05-22