Haute Ecole Libre Mosane

Le printemps des sciences 2019 à HELMo

d91984a9-1f91-4b79-85aa-17c3880d5b16

Le printemps des sciences 2019 s’est ouvert le lundi 25 mars sous le thème « ELEMENTAIRE ! ». Le célèbre tableau périodique des éléments, portant le nom de son inventeur, le scientifique russe Dmitri Mendeleïev, célèbre son 150ème anniversaire cette année. L’assemblée générale des Nations unies a donc proclamé 2019 « Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques ». C'est sur ce thème que la sectionTechnologue de Laboratoire Médical invitaient des élèves de 3e secondaire. 

Prenant appui sur cet anniversaire, les enseignants de la section Technologue de Laboratoire Médical de la catégorie paramédicale de HELMo ont décidé de participer à cet évènement et d’organiser un atelier intitulé « La découverte des éléments du tableau périodique ».

Ainsi, ils ont construit un tableau périodique géant en trois dimensions, la troisième dimension de chaque élément représentant leur affinité pour les électrons, c'est-à-dire son électronégativité, traduisant sa réactivité.

Sur les cases de ce tableau surdimensionné étaient exposés des exemples d’éléments sous la forme de corps pur.

Dans un premier temps, les élèves de 3ième année secondaire de l’Institut St Martin de Seraing ont été invités  à observer,  toucher, soupeser, sentir, entendre (bref les 5 sens à l’exception du goûter) un grand nombre d’éléments à l’état pur afin de découvrir leur aspect, leur densité, leur état (solide, liquide ou gazeux), leur radioactivité et, ainsi, de mieux se représenter ces éléments de base qui constituent (seuls, mais le plus souvent en association) notre environnement et même notre corps.

Dans un deuxième temps, ces observations ont été approfondies par trois ateliers interactifs. Profitant des laboratoires de chimie du Campus de l’Ourthe, les élèves de 3ième année ont pu découvrir les propriétés de certains éléments appartenant aux différentes familles du tableau périodique. Par groupes de six, ils ont expérimenté dans un premier atelier la réactivité, parfois très forte voire détonante, de différents métaux avec l’eau et les acides, reflétant ainsi leur électronégativité et faisant le lien avec la hauteur des cases du tableau périodique géant. Ils ont aussi découvert dans un deuxième atelier que certains métaux et non-métaux émettent des lumières spécifiques lorsqu’ils sont exposés à une flamme. Ce phénomène étant expliqué par des transitions électroniques, conforte dans un atome l’organisation des électrons par couche traduite par chacune des lignes du tableau périodique. Et enfin, à travers un atelier sur l’iode dans tous ses états, ils ont pu visualiser et analyser la sublimation, l’extraction par un solvant organique et le pouvoir purificateur du charbon actif.

Une fois ces trois ateliers terminés, nous sommes tous revenus autour du tableau périodique géant où ils ont pu tester leurs connaissances fraichement acquises dans le cadre d’un quizz. La rencontre a été riche en échanges, interactions et rires.


 


Contact: Birgit Quinting
Publié le : 28-04-19