Haute Ecole Libre Mosane

6bd7a2dd-f17f-4d9f-be71-b119711d4393
a3be3a81-d1ab-43c4-8a53-4896d2d6d0eb

S'engager personnellement et profesionnellement dans la relation aux autres

Educateur(trice) Spécialisé(e)

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tabeau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.
 

Intégration professionnelle - TFE


Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Jean VANHERLE
Autres intervenants :

Situation dans le cursus
Institut :
CFEL
Section(s) :
Bachelier : Educateur spécialisé en accompagnement psycho-éducatif
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2019-2020
Place dans le programme :
3ème bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre et 2ème quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
C1-B3-Q1/2-UE31
Nombre de crédits :
16,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
5,00
Niveau du CEC :
Niveau 6
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
Travail de fin d'études5,00 h

Unités corequises

 Crédits
Pratique et outils de la profession23

Modalités exceptionnelles covid-19 : 2019/2020

Pour cette année académique 2019-2020 pas de rencontres organisées avec un jury extérieur.
L'évaluation s' effectuera uniquement sur l 'écrit selon les mêmes critères, par le formateur référent sur 120 points, et 120 points par un professionnel extérieur. L'addition des cotes est ensuite calculé sur 20 points.

En deuxième session les dispositions sont identiques à la première session.

Objectifs

Rendre compte aussi concrètement que possible de sa pratique professionnelle en montrant sa capacité:
  • à s’engager dans l’action et dans la rencontre avec l’autre ;
  • à se positionner de manière critique et responsable comme acteur dans le champ socio-éducatif ;
  • à analyser, réfléchir et construire cette pratique professionnelle :
             - en précisant ses projets et ses objectifs et en tenant compte des variables qui les sous-tendent ;
             - en explicitant ses interventions, les méthodes et attitudes à l'œuvre dans sa façon de faire ;
             - en montrant sa capacité à évaluer les effets de ses actions ainsi que de son mode d'être dans la relation d'aide et à réajuster ses actions à partir de là.

 
Et cela en l’articulant aux dimensions contextuelles adéquates :
- contexte sociétal
- contexte institutionnel
- travail d’équipe
- relations interpersonnelles
- relations de groupe
- cheminement personnel dans la profession
- articulation théorie - pratique

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Dans cette UE d’ « intégration professionnelle », il s’agit pour l’étudiant, au terme de sa formation, de montrer la construction de son identité professionnelle. Le TFE ne peut dès lors s’élaborer a priori. Une expérimentation professionnelle dans la durée est nécessaire pour pouvoir prendre le recul nécessaire à la réflexion.
 
Le TFE constituant la dernière épreuve de la formation, les AA qui composent les 3 blocs seront toutes bases pour la rédaction de celui-ci.
Dans ce sens, les compétences qu’aura montrées l’étudiant au long des 3 Blocs constitueront un appui pour la réalisation de leur TFE.

Contenu

Le travail de fin d’études est essentiellement un récit structuré de l’expérience et des apprentissages réalisés dans le cadre des stages.
 
A partir de situations éducatives, de questions suscitées par la pratique, l’étudiant est invité à montrer sa démarche d’analyse du problème, ses intuitions, ses essais et erreurs, ses actions, leurs effets dans le court et moyen terme, son positionnement.
 
Ainsi décrite, la démarche du TFE est une aventure professionnelle où l’écriture prend tout son sens dès le début du travail de TFE.
 
A partir du moment où il comprend une présentation claire du contexte, de l’institution, de l’objet du travail et de la pratique singulière de l’étudiant au quotidien, le récit peut se structurer et se construire de manières diverses.
 
Au cours de la rédaction du TFE., l’étudiant va se centrer sur certains aspects, faire des choix dans ce qu’il va relater et approfondir.  Il va ainsi privilégier l’une ou l’autre question prégnante dans SA pratique.

Dispositif d'apprentissage

Le travail de fin d'études fait donc partie de la session et la journée-mémoire est a priori la dernière épreuve des examens.
 
Chaque étudiant est aidé dans sa démarche d'élaboration du TFE par un professeur-référent.  L’étudiant est invité à prendre contact  avec le « référent- TFE » qui lui est désigné par tirage au sort.
 
Le rôle de ce dernier est d’accompagner le travail d’écriture et de soutenir l’objectif du TFE: traduire, montrer, expliciter le travail d’éducateur,  le « comment je deviens éducateur ». 
Le référent réagit comme premier lecteur, reflète ses premières impressions, compréhensions, incompréhensions, questions.  Il assure un rôle critique.
Il est important de noter que tous les étudiants ont le droit de présenter leur mémoire. Le choix de présenter ou non celui-ci relève donc de la seule responsabilité de l’étudiant. Il peut faire ce choix malgré l’avis contraire du professeur référent.

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

Le référent évalue le travail fini en fonction de différents critères (cf. la grille d’évaluation du travail de fin d’études (partie écrite)).

Le produit fini est communiqué à des lecteurs extérieurs, professionnels de l’éducation. Ces lecteurs apprécient le TFE suivant les critères du CFEL (cf. la grille d’évaluation) et les critères qui leur paraissent pertinents pour évaluer un travail professionnel.

Une journée de travail en groupe rassemble, dans la mesure du possible, 4 étudiants et 4 lecteurs, sous la présidence d’un intervenant extérieur.  Elle est constituée par les interventions de chacun des étudiants dans le cadre d’un échange à partir des rapports de lecture, des questions et des thématiques dégagées. 

Les lecteurs remettent une cote pour le travail écrit et une cote pour la prestation orale (cf. la grille d’évaluation du TFE (partie orale)).  Ces deux cotes viennent s’ajouter à celle du référent pour constituer la cote globale attribuée au TFE.

En synthèse, le travail de fin d'études est évalué sur 360 points.
  • le professeur référent évalue le texte écrit pour un tiers des points (120 points) ;
  • les deux lecteurs évaluent le texte écrit pour le deuxième tiers (120 points au total)
  • enfin les quatre lecteurs présents lors du jury de TFE évaluent la prestation orale pour le troisième tiers (120 points au total). 
 
C'est le Jury des Examens du CFEL qui délibère en dernière instance de l'admissibilité des candidats au diplôme.
En cas d'échec à la session, l'étudiant peut être reporté en seconde session. Un complément à son TFE peut lui être demandé

Sources, références et bibliographie

Pour toutes les modalités pratiques précises relatives à l’écriture du TFE, au déroulement de la journée ainsi qu’à leur évaluation, nous vous renvoyons aux documents suivants :
  • « Le travail de fin d’études (TFE) – Cadre institutionnel et exigences du CFEL – Section Educateurs Spécialisés »
  • « Planning définitif et impératif des présentations des TFE »
  • « Note de procédure concernant le travail de fin d’études – Section Educateurs Spécialisés » distribués en vue des journées TFE aux étudiants, référents et intervenants extérieurs.
  • « Grille d’évaluation du travail de fin d’études » : partie écrite
  • « Grille d’évaluation du travail de fin d’études » : partie orale


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.