Haute Ecole Libre Mosane

395bc3e3-e612-45f7-88b4-ebc8faa14386
cd8540dd-d8d1-4481-9c67-e5926f504870

Enseigner les langues germaniques dans le secondaire inférieur

Enseignant(e) en Langues germaniques

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tabeau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

Devenir enseignant (évaluation globale Bloc 1Q1+Q2)


Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Marie-Hélène STRAETEN
Autres intervenants :
Anne CAMPO, Aurélie CINTORI, Carole CRASSON, Frédéric CULTIAUX, Véronique DIEU, Colette LEUNUS, Emilie MINGUET, Emmanuelle WINANDY, David ZANIER

Situation dans le cursus
Institut :
Sainte-Croix
Section(s) :
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation langues germaniques (AN-ALL))
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2019-2020
Place dans le programme :
1er bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre et 2ème quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
C1-B1-Q0-UE1
Nombre de crédits :
9,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
117,00
Niveau du CEC :
Niveau 6
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
AFP20,00 h
Identité de l'enseignant30,00 h
Maîtrise de la langue22,00 h
PHILOSOPHIE15,00 h
Pédagogie générale30,00 h

Objectifs

Au terme du 1er quadrimestre, l’étudiant a un projet de portfolio de développement professionnel, qui rend compte des activités d’apprentissage vécues et/ou observées au 1er quadrimestre et qui atteste d’une prise de conscience de son parcours étudiant et de son devenir enseignant.
Au terme de l’UE101, l’étudiant conçoit un portfolio de développement professionnel dans une langue correcte et structurée, au départ d’une démarche et d’un procédurier donnés, intégrant une sélection personnelle, argumentée et autonome d’activités de formation vécues aux Q1 et Q2, qui démontre une identité enseignante forte et en évolution.
Au terme de l'UE 101, l'étudiant peut définir et expliquer les concepts travaillés en pédagogie générale.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Au terme de l’UE101, l’étudiant rédige un écrit de type portfolio qui répond aux exigences minimales d’un écrit professionnel, qui reprend les éléments de contenu suivants :
(1) présentation et analyse des motivations à devenir professeur de langues ;
(2) présentation et analyse de sa ligne de vie, pour éclairer son développement professionnel ;
(3) identification et analyse de 2 préjugés sur la profession en vue de les dépasser ;
(4) identification et mise en œuvre des valeurs défendues ;
(5) participation à un cercle de lecture et retour personnalisé sur les éléments discutés lors de ce cercle de lecture.
(6) rédige un portfolio de développement professionnel, qui démontre la compréhension que l’étudiant a de lui en devenir enseignant ;
(7) communique cette compréhension aux autres ;
rédige un écrit qui répond aux exigences minimales d’un écrit professionnel (qualités de la langue : grammaticale, syntaxique et lexicale) ;
(8) propose un support reflétant la bonne compréhension du principe portfolio de développement professionnel.
Au terme de l'UE 101, l'étudiant maitrise les concepts travaillés en pédagogie générale.

Contenu

  • Observation et analyse de situations d’enseignement/apprentissage, y compris celles vécues en stage ;
  • Déconstruction et reconstruction des représentations liées à la profession enseignante;
  • Production d’écrits personnels professionnels ;
  • Lectures (textes légaux, ouvrages de pédagogie liés à l’identité professionnelle, à la formation initiale des enseignants) ;
  • Confrontation de points de vue (avec les pairs, avec des professionnels en fonction, …) ;
  • découverte et appropriation des concepts de pédagogie générale (triangle pédagogique, motivation, enseignement-apprentissage)
  • Exercices rédactionnels afin d’améliorer la qualité de la langue écrite ;
  • Travail autonome sur le vocabulaire ;
  • PHILOSOPHIE : Exercices de réflexion relatifs à différents thèmes et notions du champ philosophique. L’étudiant sera continuellement confronté à la démarche philosophique qui consiste à interroger nos connaissances empiriques. Dans une perspective d’isomorphisme, nous proposerons aux étudiants de retrouver leur « âme d’enfant » qui consiste à s’émerveiller et à s’interroger face aux différents phénomènes empiriques et transcendantaux. Puisqu’ils seront confrontés aux questions (existentielles et/ou rationnelles) de leurs futurs élèves, il convient de les préparer à accompagner ces derniers dans la réflexion, de manière à construire, avec eux, une réponse collective afin d’éviter l’écueil de la pensée normative et formatée.
Les différents thèmes abordés lors des 6 leçons se répartiront comme suit :
1) Philosophie, religion et mythe : points communs et différences ?
2) Ethique et morale : quelles différences ?
3) La morale utilitariste : la fin justifie-t-elle les moyens ?
4) Ontologie : des origines à l’existentialisme
5) Epistémologie : la question de la connaissance du monde
6) Epistémologie : la naissance de la phénoménologie
A travers chacune de ces 6 thématiques, l’étudiant sera confronté à de nouvelles notions philosophiques, à de grands noms de l’histoire de la philosophie, ainsi qu’à la succession des différents courants de pensées.

Dispositif d'apprentissage

Alternance de séances en présentiel, de travail d’équipe et autonome, pour traiter les aspects suivants :
  1. Identification, analyse et dépassement des représentations initiales relatives à la profession et, plus particulièrement, à l’enseignement/apprentissage des langues étrangères ;
  2. Observation de situations d’enseignement/apprentissage ;
  3. Réalisation d’un portfolio de développement professionnel ;
  4. Découverte et appropriation de référents théoriques et légaux ;
  5. Développement d’avis personnels et argumentés.
  6. Analyse des situations d’enseignement-apprentissage vécues pour améliorer la pratique à venir ;
  7. Traitement de questions d’ordre déontologique ;
  8. Réalisation d’un portfolio de développement professionnel.
  9. Enrichissement du vocabulaire
  10. Exercisation en vue d’améliorer la qualité de la langue lors d’une production écrite
  11. PHILOSOPHIE : Chaque séance de cours se déroulera en grand groupe (cours A). Toutefois, les étudiants  seront encouragés à réfléchir en sous-groupes à de nombreuses reprises et à intervenir lors des différentes leçons. De multiples moments de réflexion (collectifs, en sous-groupes, individuels) jalonneront le cours. Enfin, au terme de chaque leçon, l’étudiant aura pour tâche de compléter le lexique reprenant les différents concepts et notions abordés lors de la séance de cours. Ce travail autonome constituera une partie du cours sur laquelle l’étudiant pourra être interrogé lors de l’examen.

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

Identité & Maitrise de la langue : Evaluation du portfolio (60% de la note) : portfolio écrit, présenté oralement. La présentation orale de l'épreuve intégrée n'a lieu que si le travail écrit a été rendu dans les délais fixés avec l'enseignant.
Le portfolion et sa présentation orale constituent l'épreuve intégrée évaluant les acquis des AA Identité de l'enseignant et Maîtrise de la langue. Une faiblesse grave (note inférieure à 9/20) relative à une des 2 disciplines intégrées entraine l'échec à l'épreuve intégrée.
Pédagogie générale (30 %) : la maitrise des concepts travaillés en cours est évaluée lors d'un examen oral. Les questions seront des questions de connaissance, compréhension et application des concepts travaillés.
Philosophie (10% de la note): examen écrit sous la forme d’un QCM. Les questions porteront sur des connaissances de restitution (capacité à définir les concepts, à situer les philosophes, à définir les courants philosophiques, etc.), mais l’étudiant sera également évalué quant à son aptitude à raisonner de manière philosophique à partir de supports inédits.
 
UE réussie : Note :
pas d’échec moyenne arithmétique pondérée
1 échec  faible (9,5 ou 9/10) moyenne arithmétique pondérée
 
UE non réussie : Note :
plusieurs échecs faibles 9,5 ou 9/20 (note en échec la plus basse)
un ou plusieurs échecs graves moyenne arithmétique pondérée  = ou > 9/20 8,5/20
moyenne arithmétique pondérée =ou< 8,5/20 moyenne arithmétique pondérée
 

 

Sources, références et bibliographie

 
Pédagogie générale, AFP et Identité de l'enseignant :
  1. AGERS (2001). Devenir enseignant. Le métier change. La formation aussi. Brochure présentant la réforme de la formation initiale des enseignants. Communauté française de Belgique
  2. Beckers, J. (2008). Enseignants en Communauté française de Belgique. Mieux comprendre le système, ses institutions et ses politiques éducatives pour mieux situer son action. Collection Pédagogie en développement. Bruxelles : De Boeck.
  3. Desjardins, R. (2002). Le portfolio de développement professionnel continu. Montréal : Chenelière/MacGraw-Hill.
  4. Gusew, A. & Berteau, G. (2010). Le portfolio. In : B. Raucent, C. Verzat, Villeneuve, L. (sous la dir. de)(2010). Accompagner des étudiants. Quels rôles pour l’enseignant ? Quels dispositifs ? Quelles mises en œuvre ? Chapitre 8. Pp. 223-246. Bruxelles : De Boeck.
  5. Mascret, N. (2012). N’oublions pas les bons profs ! Paris : Editions Anne Carière. pp.117-125.
  6. Pennac, D. (2007). Chagrin d’école. Editions Gallimard.
 
Maitrise de la langue :
  • CHARLES P., Précis d’argumentation, Belgique, Averbode, 2007.
  • DALCQ A-E. et alii, Mettre de l’ordre dans ses idées : classification des articulateurs logiques pour structurer son texte, Bruxelles, de Boeck, 2007.
  • DUFIEF A-S, S’exprimer avec logique, Paris, Hatier, 1995.
  • LEMEUNIER A., L’approche méthodique des textes argumentatifs, Paris, Hatier, 1997.
  • NIQUET G., Ecrire avec logique et clarté, Paris, Hatier, 1996.
  • LEBRUN C., 1000 mots pour réussir (2e- Term), Paris, Belin, 2008.
 
Philosophie :
Une bibliographie sélective sera proposée au terme de chaque séance de cours. Elle reprendra une série d’ouvrages à destination des étudiants (qui pourront ainsi approfondir leur maitrise de la matière), mais également à destination de leurs futurs élèves (préscolaire, primaire et secondaire).
 

Supports pédagogiques

Notes de cours et PPT.


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.