Haute Ecole Libre Mosane

395bc3e3-e612-45f7-88b4-ebc8faa14386
cd8540dd-d8d1-4481-9c67-e5926f504870

Enseigner les langues germaniques dans le secondaire inférieur

Enseignant(e) en Langues germaniques

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tabeau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

Etre enseignant


Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Colette LEUNUS
Autres intervenants :
Christiane HEINEN, Vincent MARQUET, Damien QUITTRE

Situation dans le cursus
Institut :
Sainte-Croix
Section(s) :
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation langues germaniques (AN-ALL))
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2019-2020
Place dans le programme :
3ème bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
Nombre de crédits :
10,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
225,00
Niveau du CEC :
Aucun
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
Ateliers de formation professionnelle13,00 h
Différenciation des apprentissages30,00 h
Neutralité20,00 h
Préparation de stage12,00 h
Psychologie du développement30,00 h
Stage dans l'enseignement ordinaire120,00 h

Unités prérequises

 Crédits
Etre enseignant22

Objectifs

Planifier, organiser le mode de fonctionnement d’un groupe-classe afin d’adapter ses interventions à l’hétérogénéité des élèves.
Et plus particulièrement :
- Analyser les paramètres organisateurs de la différenciation ;
- Observer   et identifier les différences au sein d’un groupe-classe afin de mieux les gérer ;
- Observer et analyser des pratiques d’enseignement/apprentissage différenciées afin de diversifier et d’enrichir ses propres pratiques dans l’enseignement ordinaire ;
- Faire la preuve d’une démarche d’intégration des différents cours proposés dans les Ateliers de Formation Professionnelle ;
- Montrer sa capacité à analyser ses pratiques à l’aide de théories et de réinvestir ses pratiques de manière réfléchie ;
- Utiliser les savoirs et outils permettant de mieux comprendre les comportements des élèves, en tant que personne et dans leur statut d’élève.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Au terme de l’UE 302, l’étudiant est capable d’analyser, de concevoir, d’animer, de réguler des activités d’apprentissage/enseignement qui favorisent la construction de compétences chez les élèves en prenant en compte l’hétérogénéité des élèves au sein d’une même classe.

Contenu

DIFFERENCIATION DES APPRENTISSAGES
-       Comment différencier ? : différenciation intuitive, différenciation planifiée, différenciation régulatrice, différenciation mécanique, différenciation successive, différenciation simultanée, différenciation à l’intérieur de la classe, à l’extérieur de la classe.
-       Pourquoi différencier ? : à cause du profil d’apprentissage, à cause des intérêts et de la motivation à apprendre, à cause des acquis et de la maturité d’apprentissage, à cause de la perception de la signifiance rattachée à la tâche.
-       Quoi différencier ? : les contenus, les processus, les productions, les structures.
-       Quand différencier? : au début de l’apprentissage, pendant l’apprentissage, à la fin de l’apprentissage. 
-       Schéma organisateur de la différenciation.
-       Exemples d’apprentissages différenciés, exemples de pratiques d’enseignement différenciées.
AFP
-       Schéma méthodologique, séquence/parcours, programmes en langues étrangères, compétences disciplinaires/transversales, gestion de groupe, ...
PSYCHOLOGIE DU DEVELOPPEMENT
-       Repères historiques sur le concept d’adolescence.
-       La notion de crise d’adolescence.
-       Les défis psychologiques qui permettent le passage de l’adolescence vers l’âge adulte.
-       Repères pour le développement :
  • physique : puberté, sexualité, …
  • social : soi et les autres ( les amis, les relations, les parents, le statut d’élève de l’enseignement secondaire, les professeurs, …) ; 
  • cognitif : accès à la pensée formelle ;
  • de l’identité (quête identitaire) ;
  • des conduites à risque, les problèmes d’adaptation, les troubles : délinquance, obésité, alcoolisme, drogue, fugue, suicide, harcèlement, accident, …

Dispositif d'apprentissage

-       Observation et analyse de situations d’enseignement/apprentissage, y compris celles vécues en stage ;
-       Déconstruction et reconstruction des représentations liées à la profession enseignante ;
-       Production d’écrits personnels professionnels ;
-       Lectures (textes légaux, ouvrages de pédagogie liés à la différenciation, à la formation initiale des enseignants) ;
-       Confrontation de points de vue (avec les pairs, avec des professionnels en fonction, …) ;
-       Présentation des contenus et gestion des questions posées par les étudiants ;
-       Visionnement et analyse de documents audiovisuels ;
-       Analyse et synthèse de son parcours de formation et communication en groupes ;
-       Analyse des pratiques d’enseignement (les siennes et celles d’autres étudiants ou d’enseignants du terrain) pour réguler pour diversifier ses propres pratiques.
-       Découverte et appropriation des concepts théoriques liés à la différenciation pédagogique
-       Elaboration d’une pratique de différenciation ;
-       Observation de pratiques existantes & Expérimentation de la pratique de différenciation élaborée, même partiellement ou d’un outil que vous avez cherché à vous approprier ;
-       Analyse, régulation/amélioration de la pratique expérimentée en vue d’une nouvelle expérimentation et à terme, de sa diffusion ;
-       Expérimentation d’une pratique de différenciation élaborée ;
-       Analyse en vue de formaliser une pratique de différenciation élaborée pour en assurer sa présentation ;
-       Préparation des journées d’observation pour les différents stages ;
-       Exploitation des journées d’observation ;
-       Débriefing et synthèse des observations ;
-       Préparation des stages.
 

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

  Tâche Pondération Seconde session
1ère épreuve (AFP et Différenciation des apprentissages) Le jour de l’examen oral, l’étudiant dispose de 10 minutes pour présenter son travail et de 10 minutes pour répondre aux questions posées par le jury
Ce travail doit contenir une synthèse de la préparation sélectionnée portant sur une pratique de différenciation (construction, mise en œuvre, présentation et analyse d’une pratique de différenciation,  justifiée à l’aide de référents théoriques pertinents) et rédigé dans la forme exigée par les formateurs de l’école normale (consignes distribuées aux cours)
Le jury sera composé d’au moins deux personnes : le psychopédagogue, le didacticien, le maître de formation professionnelle.
La première session est janvier 2020.
Les modalités sont les mêmes en 2e session.
35 % L’étudiant doit représenter l’/les épreuve(s) pour laquelle il n’a pas obtenu au moins 10/20.
 
Un stage en échec pourra être présenté au premier quadrimestre de l’année suivante.
2e épreuve (Psychologie du développement) Examen oral portant sur la connaissance et la compréhension des particularités du fonctionnement psychologique des adolescents, présentées en cours.
Un travail écrit d’une page (recto/verso) est remis au terme de l’examen oral et rend compte de la réflexion menée.
La note de l’évaluation certificative est la moyenne de deux notes :
  • Note de la présentation du travail de groupes (un aspect du développement) ;
  • Note de l’examen oral. 
Pour la seconde session :
- un examen oral semblable à celui de la première session.
La note de l’évaluation certificative est la moyenne de deux notes :
  • Note de la présentation du travail de groupes (un aspect du développement) ;
  • Note de l’examen oral de septembre. 
15 %
3e épreuve Evaluation des stages. 50 %
  1)     Si les 4 semaines de stage n’ont pas effectivement été effectuées,  le stage ne pourra pas être évalué et l’UE ne pourra pas être validée. Elle sera notée en PR (cote de présence).
2)     En cas d'échec grave à une des AA --> échec à l'UE. Dans ce cas, la note globale de l'UE correspondra à la note de l'AA en échec.
3)     Pour un travail écrit, quelles que soient  les qualités du contenu de la production, la note finale ne pourra être supérieure à 9/20 s’il présente plus d’une erreur de langue (orthographe, syntaxe) toutes les deux pages (20 pages/maximum 10 erreurs ; 40 pages/maximum 20 erreurs).
4)     Pour un examen, si la maitrise de la langue est jugée insatisfaisante, la note attribuée à la production ne pourra être égale ou supérieure à 10/20, quelles que soient les qualités du contenu de cette production.
 
Neutralité : non évalué

Sources, références et bibliographie

 
ASTOLFI, J.P., L’erreur, un outil pour enseigner, coll. Pédagogies, Paris, ESF Ed, 1992.
ASTOLFI,J.P – CASTINCAUX,F., Différencier la pédagogie. Des objectifs à l’aide individuelle », C. péd, 1992.
CARON, J., Apprivoiser les différences, Ed de la Chenelière, 2003.
De VECCHI, Aider les élèves à apprendre, Hachette Ed, 1992.
FRESNE, R. (1994). Pédagogie différenciée. Nathan.
GERARD F.-G., Evaluer des compétences, Guide pratique, De Boeck, 2009.
HOEBEN, S., LEROY, P.-M. & REUTER, P. (2010). Miser sur les différences : être gagnants. Namur : Labor éducation.
HUME K., Comment pratiquer la pédagogie différenciée avec de jeunes adolescents ? La réussite pour tous, De Boeck, 2009
MEIRIEU, P., Différencier, c’est possible et ça peut rapporter gros !, Lyon 2, Université Lumière, 1995.
MEIRIEU, P., L’école, mode d’emploi : des méthodes « actives » à la pédagogie différenciée, ESF Ed, Paris, 95
PERRENOUD, P., Pédagogie différenciée : des intentions à l’action, coll. Pédagogies, Paris, ESF Ed, 1997.
PRZESMYCKI, H., Pédagogie différenciée, Paris, Hachette Ed, 1991.
TOMLINSON, C-A., La classe différenciée, Chenelière Educ, Montréal, 2004.
GAONACH D. et GOLDER C., Manuel de psychologie pour l’enseignant. Paris, Hachette Education, 2002.
COSLIN P., Psychologie de l’adolescent, Paris, Armand Colin Editeur, 2010.
CANNARD Christine, Le développement de l’adolescent. L’adolescent à la recherche de son identité, Bruxelles, De Boeck, 2010.
BIDEAUD Jacqueline et al., L’homme en développement, Paris, Presses Universitaires de France, 2003.
CANUEL B, Les nouveaux ados, comment vivre avec ?, Editions Bayard, 2006.
Les livres de YAKAPA, téléchargés sur www.yakapa.be
Les films : Jamais contente, Enfants du hasard
Les programmes et documents officiels en langues germaniques
Les manuels en usage
Le dossier relatif aux stages
Les documents de préparation
En quoi les situations d’enseignement/apprentissage favorisent-elles la construction des compétences ? Développement d’un outil d’analyse le COMP.A.S., Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Formation des Enseignants et en Didactique, février 2002

Supports pédagogiques

Notes de cours et PPT.


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.