Haute Ecole Libre Mosane

4e4ce959-5478-4f53-a586-57dfac344edb
ec75f6e0-eed8-49bd-af2b-023cdcc46dfd

Accompagnement en milieux scolaires

Le portrait ON & OFF de Françoise GABRIEL

262700b6-dbb9-415d-9968-4c4a824c598f

Ce mois-ci, le portrait ON & OFF vous emmène dans les catégories technique et économique où on a rencontré pour vous la dynamique Françoise GABRIEL.

 

 
Un livre  Euh… je ne sais pas... Je n'en ai pas, je suis une usurpatrice. Le dernier livre que j’ai beaucoup aimé est « Ecoutez nos défaites » de Laurent Gaudé, une promenade historique qui questionne notre société, nos valeurs, nos combats, nos renoncements.
Une discipline Techniques de vente : pour casser l’image du bon vendeur qui a la « tchatche » et apprendre à écouter activement. La randonnée et les voyages. J’adore cheminer et découvrir les contrées lointaines.
Un projet Le Bocal, l’organisation événementielle, la prospection ou le conseil marketing pour des entreprises... En fait, j’aime beaucoup faire entrer l’entreprise dans l’école et inversement. En famille, nous avons 4 filleuls via Plan International et une asbl à qui l’on offre la scolarité.
Un moment Le premier cours : j’aime le moment de la rencontre. La fin de l’été, pour profiter des dernières longues journées de lumière.
Un lieu La salle des profs du Campus de l’Ourthe, endroit convivial où j’aime passer quelques minutes pour rire avec mes collègues.

La cuisine, on y prend les repas en famille et avec les amis proches.

Un plat Ce que j’ai jeté en vrac rapidement dans ma boîte à tartines ou les restes de la veille. J’adore les plats mijotés, je confectionne des tians : je superpose des couches de légumes généreusement arrosées d’huile d’olive parsemées de parmesan et d’épices du jardin, 45 minutes au four.
Un tic de langage Je commence tous mes cours par un sonore et souriant « Bonjour Mesdemoiselles, Messieurs » « Tête de cul » parmi tant d’autres, j’adore être très grossière. Sinon ma devise c’est « faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux ».
Devenue enseignante pour s’occuper de mes enfants, Françoise Gabriel raconte qu'au premier jour sous contrat à HEMES, elle était nauséeuse :  "J’ai cru que c’était le stress, en fait j’étais enceinte" !
Elle s'était promise de quitter l'enseignement le jour où le poste la barberait : cela fait 18 ans et il faut croire qu'elle s’amuse bien : "Je pars tous les matins avec la banane".

 


Contact: Alice Driesen
Publié le : 20-12-18