Haute Ecole Libre Mosane

0660c500-57d6-4f1d-bcf1-d22dca00d28d
9fbe74d8-5429-4c70-b3e0-a9ece3855831

Passerelle vers le master Ingénieur industriel

Passerelle ingénieur.e industriel.le

A côté de la filière classique du bachelier de transition, les masters en "Industrie" et "Génie énergétique durable" de HELMo Gramme sont également accessibles via un programme de passerelle à l'intention des étudiants qui ont suivi un bachelier professionnalisant ou universitaire.

Objectifs

Garantir le niveau du diplôme de « Master en sciences de l’ingénieur industriel » par une formation de qualité en conformité avec le référentiel de compétences de ce Master
  • Veiller à l’acquisition d’un maximum de capacités du référentiel des études de Bachelier en sciences industrielles, celles jugées indispensables à l’accès au Master
  • Profiter des différents cours de mise à niveau prévus dans la passerelle (anglais, mathématiques, chimie, thermodynamique, analyse des structures, dessin technique) pour
    • donner une assise théorique solide dans des matières scientifiques et techniques fondamentales (tout en se limitant aux concepts de base et aux notions indispensables pour la suite du cursus)
    • transmettre aux étudiants une méthode de travail adaptée aux exigences de l’enseignement supérieur de type long : capacité d’abstraction, esprit de rigueur, sens critique, esprit logique, ...

Accès

Les études de « Master en sciences de l’ingénieur industriel » qui comportent 120 crédits sont accessibles :

  • de plein droit aux titulaires d’un bachelier de transition en sciences de l’ingénieur industriel issus de HELMo Gramme ou d’une autre institution
  • moyennant un complément de formation de 45 à 60 crédits aux bacheliers professionnalisants repris ci-dessous
  • moyennant un complément de formation de 15 crédits aux bacheliers de transition ou aux titulaires d’un diplôme de master dans les formations sous mentionnées



 

Bacheliers Haute Ecole   Bacheliers universitaires
  • Informatique et systèmes
  • Aérotechnique
  • Automobile
  • Biotechnique
  • Construction
  • Electromécanique
  • Electronique
  • Energies alternatives et renouvelables
  • Sciences informatiques
  • Sciences de l’ingénieur civil
  • Sciences de l’ingénieur civil – Architecte
  • Sciences de l’ingénieur en bio-ingénieur
  • Sciences agronomiques
  • Sciences biologiques
  • Sciences chimiques
  • Sciences mathématiques
  • Sciences physiques

Les compléments de formation requis pour ces étudiants émanent du programme de la « passerelle » qui comprend:

  • des cours de « mise à niveau » en anglais, en mathématiques, en chimie, en thermodynamique, en analyse des structures et en dessin technique
  • des cours du 1er cycle qui sont des prérequis à d’autres du 2ème cycle
  • des cours du 1er cycle orientés vers l’acquisition de compétences fondamentales du bachelier en sciences industrielles.

INFOS ET INSCRIPTIONS

Pour toute question concernant les admissions, vous pouvez contacter Mme Van Der Hoop v.vanderhoop@helmo.be
Pour toute information d'ordre pédagogique ou admissions particulières, vous pouvez contacter Mme Vetcour n.vetcour@helmo.be
 


PRogramme d'études

Votre programme annuel de l’année préparatoire comportera des crédits de la liste ci-dessous. En fonction de votre bachelier professionnalisant d’origine, la commission programme vous attribuera les activités qui vous permettront d’acquérir les compétences nécessaires au master.


Ce programme est commun aux deux finalités « Industrie » et « Génie énergétique durable ».


 

0P08 SYSTEMES LOGIQUES - PASS


Cette fiche descriptive (et plus particulièrement les dispositifs d’apprentissage, le contenu ou les modalités d’évaluation) est sujette à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire durant l’année académique. Toute modification à cette fiche sera immédiatement portée à la connaissance des étudiants par mailing et/ou par le forum d’annonces du cours HELMo Learn correspondant.

Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Nathalie VETCOUR
Autres intervenants :
Raoul-Philippe DELMOT-VAN HOORDE, Christine GIARD

Situation dans le cursus
Institut :
Gramme
Section(s) :
Année préparatoire au Master en Sciences de l'ingénieur industriel
Cycle :
2ème cycle
Année académique :
2021-2022
Place dans le programme :
1er bloc master
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
C2-B0 Q1-UE8
Nombre de crédits :
4,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
50,00
Niveau du CEC :
Aucun
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
LABORATOIRE AUTOMATES PROGRAMMABLES12,00 h
LABORATOIRE ELECTRONIQUE NUMERIQUE9,00 h
SYSTEMES LOGIQUES29,00 h

Eventuelles connaissances et compétences préalables

L'étudiant doit avoir des connaissances de base :
- en électricité : concepts de courant et tension, lois d'Ohm et de Kirchhoff, théorème de Thévenin et circuits électriques en régime continu.
- en électronique : fonctionnement des transistors (BJT et MOSFET).

Objectifs

Développer les compétences pour analyser et concevoir des systèmes logiques à base de composants standard (CI) ou d’automates programmables.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

- maîtriser les systèmes de numération et de codes binaires pour analyser le fonctionnement et concevoir des systèmes arithmétiques binaires et d’algèbre booléenne
- maîtriser les éléments combinatoires et séquentiels pour analyser et implémenter des systèmes logiques de commande, en utilisant les outils adaptés à la simplification et à la présentation de ses systèmes (logigramme, tables de Karnaugh, table de vérité, table de fonctionnement, machine d’états, …).
- maîtriser les contraintes électriques et temporelles des circuits intégrés numériques, afin d'avoir les compétences d'ordre "physique" nécessaires à la réalisation de systèmes numériques de logique câblée.
- maîtriser l’interfaçage entre une unité de commande numérique et les différents dispositifs d’entrées/sorties : les capteurs/actionneurs TOR ou analogiques (DAC/ADC)
- distinguer la terminologie des différents systèmes de mémoires intégrées et en maîtriser les caractéristiques afin d’effectuer les choix judicieux pour leur interfaçage avec un système à microprocesseur, analyser et concevoir l'adressage
- analyser la structure d’un système à microprocesseur simple
- exploiter les composants standard de l’électronique numérique combinatoire et séquentielle, afin d’analyser le principe de fonctionnement d’applications numériques.
- analyser et concevoir la partie commande d’un système automatisé de production en programmant un automate programmable industriel.
- maîtriser l’utilisation des organes de commande de la pneumatique
 
Compétences : C1 (1,3), C2 (1,2,3 ,4,5), C3( 1,2,3,4), C4.1, C6(1)
 

Contenu

Le cours présentera les différents systèmes de codage, l’algèbre booléenne et l’arithmétique binaire.
Il permettra d’analyser différents systèmes d’électronique numérique et de mettre en œuvre les circuits de base combinatoires et séquentiels dans des applications typiques à composants standards et pour la conception de la partie commande des systèmes automatisés.
 
Au laboratoire d’électronique numérique, les étudiants étudieront les contraintes électriques et temporelles à respecter par un système logique, et auront l'occasion de pratiquer la mise en oeuvre de circuits intégrés logiques à travers l’analyse et l’expérimentation d’applications concrètes : " Alarme à 3 entrées", "Clé numérique" et "Dé électronique".
 
Le laboratoire d’automatique permettra de découvrir, analyser, mettre en œuvre les différents composants d’entrées/sorties d’un système automatisé de production (SAP) et en particulier pour la partie commande : les automates programmables (API)
La programmation des API illustrera l’utilisation des fonctions logiques de base, les fonctions de mémorisation, les temporisations, les fonctions de comptage.
 

Dispositif d'apprentissage

Le cours théorique sera donné sous forme de séances ex-cathédra sur base d’un livre de référence en anglais. Les différentes notions seront illustrées par des applications typiques. Les étudiants pourront vérifier l’acquisition de leurs connaissances via des questionnaires sur la plate forme Learning.
Au laboratoire d’électronique numérique, les deux premières séances seront consacrées d'une part à une mise en application des bases de la logique, à travers l'étude et réalisation d'une application "Alarme à 3 entrées", et d'autre part à l'étude des contraintes électriques et temporelles des circuits intégrés logiques. Les deux séances suivantes seront consacrées à l’analyse et test d'applications d'électronique numérique : « Clé numérique » et "Dé électronique". Pour terminer, chaque sous-groupe présentera le principe de fonctionnement de sa partie à sa classe et en fera une démonstration.
Au laboratoire d’automatique, les étudiants étudieront d’abord le fonctionnement de l’automate programmable et l’utilisation du logiciel de programmation. Ensuite les fonctions logiques de bases seront étudiées, programmées et testées à l’aide d’un boitier de simulation et sur des petites applications pneumatiques, ce qui permettra d’étudier en particulier les différents types de commandes des actionneurs pneumatiques. Les étudiants travailleront par groupe de deux.
 

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

La note globale de l'UE se base sur les notes des différentes AA :
- La NSL de systèmes logiques 
- La NLEN de laboratoire d'électronique numérique
- La NLAPI de laboratoire d'automates programmables

La note de l’UE se calcule : NUE = 0,8*NSL + 0,1 NLEN + 0,1 NLAPI

La note du  labo d’électronique numérique sera basée sur la présentation en fin de labo et sur votre participation active, non remédiable en cas de seconde session.
La note du labo d’automatique sera établie lors de l’examen oral : les étudiants devront programmer un cycle pneumatique, le tester et le présenter.
Le cours de systèmes logiques sera évalué lors d’un examen écrit (sur HELMo-learn si les conditions d’organisation le permettent) et fait l'objet d'une évaluation intégrée. Elle se déroule en 2 phases :
 
  • La première pour vérifier que l'étudiant possède toutes les capacités indispensables à la suite de son parcours.
En cas de non acquisition d'une des capacités , l'étudiant sera en échec (8/20) quel que soit ses résultats par ailleurs.
Si une seconde capacité n'est pas acquise, l'échec sera de 6/20.
  • La seconde, si toutes les capacités terminales sont acquises, pour évaluer son degré de maitrise des apprentissages.
 
Pour atteindre les capacités terminales l'étudiant sera capable de :
  1. le codage des nombres et l’analyse et la conception de circuits logiques combinatoires = NC
  2. l’analyse de montages séquentiels = NS
  3. l’exploitation de composants mémoires, circuits programmables et convertisseurs CAN/CNA = NM
  4. la présentation d’un montage Emetteur/Récepteur asynchrone et l’impact des caractéristiques électriques et temporelles des CIs = NER
  5. exploitation des codees pour la programmation d’un API = NCAPI

Dans ce cas, la note d'AA : NSL=0,2*NC+0,2*NS+0,2*NM+0,2*NER+0,2*NCAPI

En cas de seconde session (mais pas pour les années ultérieurs), seules les compétences non acquises devront être représentées ce qui sera confirmé par affichage sur HELMo-Learn.

Pondération de l'UE dans leprogramme d'études : 4

Sources, références et bibliographie

Référence du livre utilisé pour le cours : Digital Systems Principles and Applications by Ronald J  Tocci and Neal S  Widmer 10th Edition
Et le site correspondant : http://wps.prenhall.com/chet_tocci_electech_11/178/45705/11700712.cw/index.html<o:p></o:p>
 
Pour le labo d’automatique : Cours et notices de matériel Siemens, cours de pneumatique FESTO, présentation du matériel NORGREN, divers cours de pneumatique
 

Supports pédagogiques

Les notes et les présentations Powerpoint des cours théoriques et des laboratoires sont disponibles sur la plateforme d'apprentissage en ligne : HELMo-Learn
Les notes des cours théoriques sont par ailleurs imprimées par le comité des étudiants de Gramme.