Cette page est compatible avec la fonction "Imprimer" de votre navigateur Web.
Les navigateurs Google Chrome et Opera proposent l'enregistrement au format PDF via leur menu d'impression. Le logiciel libre PDFCreator s'utilise comme une imprimante virtuelle pour enregistrer la page au format PDF.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE01 - Fondements de la pédiatrie I
Responsable de l'UE: NAPOLI Angelina
Autres enseignants: BEQUET Emeline, BOULANGER Emilie, KHUC Toan, PHILIPPET Pierre, PIERART Frédéric

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q1-UE01

Nombre de crédits ECTS: 5,00 crédit(s)

Volume horaire: 96,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Chirurgie pédiatrique 18,00 heure(s)
Gastrologie 9,00 heure(s)
Hématologie, oncologie 15,00 heure(s)
Nutrition et diététique infantile 12,00 heure(s)
Pneumologie 12,00 heure(s)
Soins infirmiers en médecine et en chirurgie 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
L’UE apporte les fondements théoriques et pratiques des soins infirmiers médicaux, spécialisés et chirurgicaux aux enfants ainsi que les données biologiques, physio-pathologiques et pharmacologiques des disciplines médicales, spécialisées et chirugicales concernées y compris les notions de nutrition et de diététique infantile. Ces données contribuent à la compréhension et à l’analyse des problèmes de santé et à l’appropriation et intégration des savoirs professionnels
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
  1. Soins infirmiers en médecine et chirurgie
Au terme de l’UE et à partir de situations inspirées de la réalité professionnelle, l’étudiant :
.  Etablit des liens de causalité entre la pathologie proposée et les problèmes de santé (C4.AA4)
. Programme un projet de soin centré sur l’enfant et sa famille dans une approche pluripofessionnelle. (C4.AA1)
. Explique et argumente, dans un langage professionnel, les interventions en adéquation avec les problèmes relevés en se référant aux fondements théoriques qui les sous tendent et aux données bio-physio-anatomo-pathologiques et pharmacologiques des disciplines médicales et chirurgicales concernées par l’UE ; (C4.AA6)
 
  1. Pneumologie
. Décrit les pathologies selon les axes suivants : étiologie, sémiologie, les facteurs de risque, les examens utiles aux diagnostics, les complications et les mesures thérapeutiques y compris les notions pharmacologiques 
. Identifie les signes d’une détresse respiratoire et d’une infection respiratoire
. Au départ d’une vignette clinique, explique les modalités de la démarche clinique vis-à-vis d’un enfant présentant des plaintes respiratoires fréquentes
 
  1. Gastrologie
. Connaît et utilise le vocabulaire professionnel utilisé en gastrologie
. Décrit les pathologies selon les axes suivants : physiopathologie, étiologie, sémiologie, les facteurs de risque, les examens utiles aux diagnostics, diagnostics différentiels, les complications et les mesures thérapeutiques y compris les notions pharmacologiques 
. Explique, au départ d’une vignette clinique, la démarche clinique face à un enfant présentant des troubles gastrologiques
. Enonce et justifie les conseils prodigués aux parents en cas de troubles digestifs mineurs
 
  1. Nutrition et diététique infantile
. Cite les difficultés d’alimentation liées aux différents âges
. Décrit et justifie les régimes prescrits dans le cadre des pathologies abordées
. Propose un régime adapté pour tout enfant de la naissance à l’adolescence en argumentant ses choix
 
  1. Hématologie-oncologie
. Décrit les pathologies selon les axes suivants : étiologie, sémiologie, facteurs de risque, examens diagnostiques, les complications et les mesures thérapeutiques y compris la pharmacologie 
. Explique, au départ d’une vignette clinique, la démarche clinique face à un enfant présentant des troubles hématologiques et oncologiques
. Cite et explique les surveillances face aux thérapies spécifiques des pathologies concernées
. Nomme les principes de la prise en charge pluriprofessionnelle d’un enfant présentant une pathologie hématologique et oncologique
 
  1. Chirurgie pédiatrique
. Décrit les pathologies selon les axes suivants : physiopathogénie, embryologie,étiologie, sémiologie, facteurs de risque, examens diagnostiques, les complications et les mesures thérapeutiques et chirurgicales y compris la pharmacologie
. Enonce et justifie les surveillances et interventions inhérentes aux interventions chirurgicales concernées
 
Les compétences C4, C5, C6 sont exercées dans cette UE. Les codes de chaque AA font référence aux capacités du référentiel de formation (voir document)
Contenu:

Les activités de l’UE contribuent à construire et intégrer les connaissances et savoirs professionnels relatifs aux soins infirmiers dans les unités de pédiatrie générale, chirurgicale et spécialisée (placement d'aiguille de PAC, administration d’immunoglobulines, protocole de chimiothérapie, alimentation parentérale, assistance à des examens : ponction lombaire, ponction de moëlle osseuse, à la réalisation d’explorations diagnostiques : tests cutanés, épreuves fonctionnelles respiratoires, test à la sueur…., préparation pré-opératoire, surveillances post-opératoires, soins à un enfant sous traction...)
Dispositif d'apprentissage:
L’apprentissage est organisé en activités au sein du groupe classe : des ateliers pratiques, des exposés, des recherches documentaires, des mises en situations interdisciplinaires ,des travaux en collaboration, des projections de film, de vidéo, de power point et des exposés magistraux constituent le substrat des activités. La variété des pratiques pédagogiques contribuent à soutenir les apprentissages individuels, en coopération et à favoriser la construction et l’intégration des savoirs.
 
Les contenus sont :
1.Soins infirmiers en médecine et chirurgie 
  • Accueil de l’enfant hospitalisé et de sa famille : modalités, communication, le jeu, la distraction dans les soins
  • .Interventions d’assistance au diagnostic : prélèvements : ponction veineuse, RUSUCU, ANP,PL, PMO…
  • .Interventions d’ordre thérapeutique : pose de cathéter périphérique, admnistration des médicaments : PO, IVD, IVID, aérosol, cathéthérisme gastrique, nutrition entérale, nutrition parentérale, gestion de la douleur par des moyens médicamenteux et non médicamentaux, pompe PCA-NCA, inhalation MEOPA, pansements divers…
  • Spécificités de la préparation pré-opératoire et surveillance post-opératoire
  • Plan de soins d’enfants présentant les pathologies abordées dans l’UE

2. Pneumologie
  • .Système respiratoire : rappels embryologiques, anatomiques, fonctionnels
  • .Sémiologie respiratoire, reconnaître une détresse respiratoire
  •  Les principales infections du système respiratoires
  • .Pathologies chroniques : muciviscidose, dyskinésie ciliaire primaire
  •  Pathologies pleurales, inhalation de corps étranger,
  •  Démarche clinique vis-à-vis de certaines plaintes respiratoires fréquentes

3. Gastrologie
  • .Fonctions digestives, embryologie, motricité, digestion-absorption
  • .RGO, vomissements, diarrhées aiguës, diarrhées chroniques,déshydratation,
  •  Constipation, douleurs abdominales, ictère néonatal et autres cholestases, hépatomégalie, hépatites, cirrhoses, maladies métaboliques

4. Nutrition et diététique infantile
  •  Alimentation de la femme enceinte et allaitante
  • .Physiologie du nouveau-né et du nourrisson
  • .Les courbes de croissance, recommandations nutritionnelles, alimentation de l’enfant sain,
  • .Alimentation de l’enfant malade : caries dentaires, troubles digestifs, dénutrition, alimentation entérale, parentérale, obésité, allergies, intolérance au lactose, maladie coeliaque, diabète, mucoviscidose, cancer, Maladies Métaboliques Rares
  • 5. Hématologie-oncologie
  • .Hématopoïèse, hématologie non malignes : globules rouges, plaquettes, hémostase et coagulation
  •  Cancers et leucémies, lymphomes tumeurs solides : neuroblastomes, tumeurs rénales, osseuses, des tissus mous, vasculaires, germinales, cutanées
  •  Tumeurs hépatiques, digestives, rétinoblastome, histiocytose, tumeurs cérébrales
  • .Traitements : pluridisciplinarité, chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, thérapies ciblées, greffes de cellules souches hématopoïétiques, traitements supportifs, accompagnement…

7.Chirurgie
  • Rappels physio-anatomiques et embryologiques des divers systèmes
  •  Etude des pathologies digestives, rénales requérant une intervention y compris la traumatologie et rhumatologie…
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Les modalités d’évaluation sont identiques en première (Q1) et deuxième session (Q3).
  • 1. Soins infirmiers en médecine et chirurgie : l’épreuve est écrite
  • 2. Pneumologie: l’épreuve est orale
  • 3. Gastrologie : l’épreuve est écrite
  • 4. Diététique et nutrition infantile : l’épreuve est écrite
  • 5. Hématologie et oncologie : l’épreuve est écrite
  • 6. Chirurgie : l’épreuve est écrite

Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 et chacune des activités d'apprentissage de l'unité doit obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.
 La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante :
  • 1. Soins infirmiers en médecine et chirurgie :25% (25 points)
  • 2. Pneumologie :15% (15 points)
  • 3. Gastrologie: 15% (15 points)
  • 4. Diététique et nutrition : 15% (15 points)
  • 5. Hématologie et oncologie : 15% (15 points)
  • 6 .Chirurgie : 15% (15 points)
 
Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 100 points.
 
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissages sont présentes de façon exhaustive dans les notes, supports de chaque cours.
Supports pédagogiques:
Les supports de cours sont disponibles en ligne et doivent être complétés par la prise de notes des étudiants.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE02 - Fondements de la néonatologie
Responsable de l'UE: LO VULLO Sylvie
Autres enseignants: MATON Pierre

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q1-UE02

Nombre de crédits ECTS: 5,00 crédit(s)

Volume horaire: 86,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Embryologie 12,00 heure(s)
Pathologies néonatales 24,00 heure(s)
Soins infirmiers en néonatologie 50,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le nouveau-né à terme sain.
Objectif(s)
 L'UE apporte les fondements théoriques et pratiques des soins infirmiers en néonatalogie intensive et non intensive ainsi que les fondements théoriques de l’embryologie et génétique.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
 
Au terme de l’unité d’enseignement et sur base de questions ouvertes à développement théorique et à développement long de type application à caractère professionnel (analyse situationnelle, interventions), l’étudiant :
  1.  Soins infirmiers en néonatalogie :
  •   Explique, dans un langage professionnel, les fondements physio-anatomo-pathologiques qui sous-tendent  la conception d'un projet de soin auprès d’un prématuré présentant des difficultés d’adaptation et/ou atteint de pathologies diverses. (C4.AA1)
  •   Analyse les données relatives au prématuré en fonction de la situation de soin proposée. (C4.AA3)
  •   Explique et argumente les interventions énoncées en tenant compte des caractéristiques du prématuré et de la situation de soin. (C4.AA6)
         2. Pathologie néonatale :
  •  Définit et explique les pathologies néonatales selon les axes suivants : l’étiologie, les facteurs de risque, les complications, les examens diagnostiques, les mesures thérapeutiques: algorythme, interventions y compris la pharmacologie.
  •  Etablit des liens de causalité entre les données des situations abordées et interprète les différentes normes hémodynamiques énoncées.
  • Justifie les interventions et les surveillances pharmacologiques en adéquation avec les situations.
         3. Embryologie :
  •  Nomme le support, l’expression et la transmission de l’information génétique.
  • Décrit et explique la génétique clinique et le conseil génétique.
  • Cite les principales étapes du développement embryonnaire.
  • Détermine les principales anomalies du développement embryonnaire lors de la fécondation, embryogénèse et organogenèse anormale.
  • Décrit et explique les procédures de dépistage des anomalies congénitales.
Ces activités contribuent à développer les compétences C4, C5, C6 du référentiel
Contenu:
Les activités de cette UE contribuent à construire et intégrer des connaissances et savoirs professionnels relatifs aux soins infirmiers dans le service de néonatalogie intensive et non intensive ( soins de développement,bain en incubateur, cathétérisme  gastrique, nutrition entérale, circuit médicaments...), aux pathologies néonatales (la maladie des membranes hyalines, l'ictère, les détresses respiratoires....) y compris l'administration et la surveillance des traitements prescrits ainsi qu’à la compréhension et l'intégration du développement embryonnaire et des pathologies génétiques.
Dispositif d'apprentissage:
Pour le cours de soins infirmiers,des activités d’apprentissage telles que des ateliers pratiques, des exposés, l’étude de thèmes, de textes documentaires, de documents audiovisuels, des recherches  et présentations orales, reflétant la dynamique socioconstructiviste co-construite, sont organisées en petits groupes en vue de soutenir les apprentissages individuels et en coopération des étudiants.
Les deux autres activités d’apprentissages de L’UE sont assurées sous la forme d’exposés magistraux, de projection de power point,  de diffusion de vidéo, et ce, en auditoire.

Contenus
1. Soins infirmiers en néonatalogie : 
  • Présentation du nouveau-né à terme ;
  • Présentation du nouveau -né prématuré 
  • Les soins de développement
  • Hygiène et prévention des infections 
  • Surveillance générale en fonction des caractéristiques et de l' immaturité multisystémique du prématuré
  • soins infirmiers de base
  • Nutrition entérale
  • L'hypoglycémie néonatale 
2. Pathologie néonatale : 
  • Adaptation à la vie extra-utérine ;
  • Le nouveau-né sain à la maternité ;
  • Pathologies de l'adaptation ;
  • Surveillance de l'enfant différent en maternité ;
  • Détresses respiratoires néonatales ;
  • Hémodynamique néonatale ;
  • Ictères Néonatales
  • Pathologies infectieuses
  • Troubles digestifs
  • Pathologies neurologiques
  • Prématurissime 
3. Embryologie et génétique 
  • Etapes du développement embryonnaire et fœtale : anomalies au cours de la fécondation, embryogénèse et organogenèse ;;
  • Bases des maladies génétiques : support, expression et transmission de l’information génétique ;
  • les différentes procédures de dépistage des anomalies congénitales pendant la période  anténatale et postnatale ;
  • le don de sang du cordon et implications.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
 Les modalités d'évaluation sont identiques en première (Q1) et deuxième session (Q3).
  1. Soins infirmiers en néonatalogie : l’épreuve est orale
  2. Pathologie néonatale  :l 'épreuve est écrite
  3. Embryologie et génétique : l'épreuve est écrite
 Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 et chacune des activités d'apprentissage de l'unité doit obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.

La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante : 
  1. Soins infirmiers en néonatalogie : 50% (50 points)
  2. Pathologie néonatale : 30% (30 points)
  3. Embryologie et génétique : 20% (20 points)
Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 100 points.
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissages sont présentes de façon exhaustive dans les notes, supports de chaque cours.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE03 - Fondements des soins intensifs et urgences
Responsable de l'UE: PEETERS Laurence
Autres enseignants: MULDER André

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q1-UE03

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 48,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Anesthésiologie yc analgésie 6,00 heure(s)
Pathologies en soins intensifs et urgences 24,00 heure(s)
Soins infirmiers en soins intensifs et urgences 18,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
L'étudiant  s'exprime dans un langage professionnel compréhensible et adéquat à la situation.
Objectif(s)
L’UE apporte les fondements théoriques et pratiques des soins infirmiers à mobilser et intégrer dans la prise en soin du nourrisson et de l’enfant en situation d’urgence et de soins intensifs y compris dans un contexte de soins généraux en milieu hospitalier ainsi qu’en période pré, per et post opératoire en se basant sur les recommandations européennes en réanimation. 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Au terme de l’UE, l’étudiant:
 
1) Soins infirmiers en soins intensifs et urgences pédiatriques :

- Explique les spécificités anatomiques et physiologiques chez le nourrisson et l’enfant. 
- Identifie les éléments et reproduire les gestes à prioriser lors de l'évaluation d'un nourrisson ou d'un enfant en situation critique.
- Définit la prise en soin d’un nourrisson ou d’un enfant se présentant aux urgences dans un état sévère ou non en se basant sur l’échelle de tri.
- Décrit et explique la surveillance et les soins infirmiers chez un nourrisson et un enfant ayant un support de VI ou VNI ou non hospitalisé en soins intensifs enfants.
- Reproduit les gestes des séquences d’une réanimation de base en pédiatrie (BLS) et les manœuvres de désobstruction de corps étranger chez le nourrisson et l’enfant.
- Explique les séquences de la réanimation cardio-pulmonaire avancée. 

Ces acquis d’apprentissage sont liés à la compétence  C3, C4 et C6  

2) Pathologies en soins intensifs et urgences :

- Décrit et explique les éléments justifiant la prise en charge d’un enfant en état critique en cas de détresse respiratoire et ou circulatoire.
- Décrit et explique l’algorythme décisionnel de la réanimation de base et avancée en pédiatrie chez le nourrisson et l’enfant.
- Explique les modes de ventilations invasives et les surveillances médicales qui en découlent.

Ces acquis d’apprentissage sont liés à la compétence C4 et C6.

3) Anesthésiologie yc analgésie : 

- Explique l’implication des particularités physiologiques et anantomiques chez l’enfant dans la prise en charge de l’anesthésie et les surveillances qui en découlent en pré, per et post opératoire.
- Explique les différents types d’analgésie utilisés en pédiatrie en per et post opératoire.
- Explique les particularités et la prise en soin de certaines chirurgies pédiatriques.

Ces acquis d’apprentissage sont liés à la compétence C4 et C6 

Compétences principalement liées à ces AA :
Gérer (ou participer à la gestion) les ressources humaines, matérielles et administrativres (C3), concevoir des projets de soins infirmiers (C4), assurer une communication professionnelle (C5) et réaliser les interventions de soins infirmiers à caractère autonome, precrit et/ou confié (C6)
Contenu:
Développer ses connaissances en se basant sur des procédures définies par ERC 2015-2020 et se rapportant à la prise en charge d’un enfant en situation d’urgence et gravement malade.
Développer la prise en soin d’un enfant en pré, per et post opératoire dans le domaine de l’anesthésiologie et les différentes analgésies post-opératoires en pédiatrie. 

Une activité sur le Pédiatric Immédiat Life Support  (EPILS) permettant  l'obtention d'un certificat européen complètera les différentes activités de l'UE. 
Dispositif d'apprentissage:
L'apprentissage est donné au sein du groupe classe : cours didactiques, démonstrations du matériel d’oxygénothérapie et de perfusion sur mannequin,  exercices sur le laboratoire virtuel, analyses de situations cliniques en classe mobilsant les connaissances vues dans les différentes activités d’apprentissage de l’UE.

1) Soins infirmiers en soins intensifs et urgences pédiatriques :
  1. L’activité débute par une discussion interractive avec le groupe sur l’accueil et la prise en soin de l’enfant et sa famille aux urgences et aux soins intensifs enfants en partant de  leurs propres connaissances. L’étude de « l’échelle de tri, du « Quick look » et les particularités de la prise en charge de la douleur lors des sutures en pédiatrie.
  2. Les spécificités anatomiques et physiologiques chez le nourrisson et l’enfant seront analysées pour comprendre les conséquences dans la prise en soin d’un nourrisson et d’un enfant hopsitalisé en soins intensifs
  3.  L’évaluation  en détail de l’algorithme ABCDE selon l’approche primaire et secondaire chez le nourrisson et l’enfant avec l’utilisation du matériel spécifique pour l’ouverture des voies aériennes, l’oxygénation, le volume circulant et l’évaluation neurologique seront abordées, démontrées et utilisées dans l’analyse de différents situations cliniques.
  4. Les soins infirmiers d’un enfant sous VNI (lunettes à haut débit et CPAP) et VI seront abordés lors de situations cliniques
  5. L’étude des médicaments utilisés en réanimation pédiatrique seront abordés dans différentes thématiques
  • Les différentes activités seront complètées par des exercices sur le laboratoire virtuel et réalisées individuellement.
 2) Pathologies en soins intensifs et urgences :
  • Un exposé magistral aborde l’enfant critique, les détressses respiratoires basses et hautes, l’insuffissance respiratoire et circulatoire seront étudiées en grand auditoire.
  • L’algorythme pédiatrique en réanimation cardiopulmonaire pédiatrique de base et avancée basé sur les recommandations européennes de l’ERC 2015-2020 sera étudié théoriquement et en pratique lors d’ateliers de l’EPILS
  • La prise en charge aux urgences de la fièvre inexpliquée du jeune nourrisson, des accidents domestiques, du coma et état de mal convulsif, la gastro-entérite, la ventilation non invasive et non invasive et les particularités pédiatriques et l’interprétation des gaz sanguins seront étudiés en notions théoriques.
3) anesthésiologie et analgésie : 
  • L’étude de la physiologie et des particularités anatomiques chez l’enfant seront abordées sous l’angle de l’anesthésie et s’articuleront dans les particularités de certaines chirurgies pédiatriques et la prise en charge en per, pré et post opératoire et les différentes analgésies post-opératoire
  • La prise en charge de l’ARCA du point de vue anesthésiologique sera étudiée.

4) Une activité commune prévue en atelier entre l’activité d’apprentissage en pathologie et soins infirmiers en soins intensifs enfants et urgences enfants est réalisée en une journée de formation et porte sur l’analyse de différents situations cliniques en utilisant un mannequin basse fidélité et du matériel assurant l’ouverture des voies aériennes, l'adminsitration d’oxygène et le volume circulant dont le thème principal est « reconnaître une situation critique chez un nourrisson et un enfant, pouvoir intervenir en reconnaissant et prenant en charge les problèmes cardio-respiratoires jusqu’à l’arrivée des secours médicalisés » EPILS. Cette acitvité demande une présence obligatoire aux 3 activités d'apprentissage de l'UE. 
La réussite des différentes analyses des situations clinqiues lors de la formation  permet l'obtention d'un certificat européen délivré en fin de journée. 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Les modalités d'évaluation sont identiques en première (Q1) et deuxième (Q3) session.
  •  Soins infirmiers en soins intensifs et urgences pédiatriques et  Pathologies en soins intensifs et urgences  font partie d'un examen unique en épreuve orale et aboutira à une seule et unique cote
  • Anesthésiologie yc analgésie :épreuve écrite sous forme de QCM dont la pondération sera définie sur le document d’évaluation

 La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante :
  •  Soins infirmiers en soins intensifs et urgences pédiatriques  et Pathologies en soins intensifs et urgences  : 80%
  •  Anesthésiologie yc analgésie : 20%

Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 et chacune des activités d'apprentissage de l'unité doit obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.
Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 100 points.
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissagessont présentes de façon exhaustive dans les notes, supports de chaque cours.
Supports pédagogiques:

Les supports de cours sont disponibles en ligne et doivent être complétés par la prise de notes des étudiants.
Le Manuel EPAL - Edition "Des Recommandations ERC 2015" sera disponible version web et utiliser comme référence pour participer à  a formation à EPILS. 

Les algorithmes pédiatriques font partie de l'ERC 2015. 
 

Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE04 - Fondements de la pédiatrie II
Responsable de l'UE: NOËL Cédric
Autres enseignants: BERNIER Vincent, GHUYSEN Marie-Sophie, LEBRETHON Marie-Christine, MASCART Françoise, NAPOLI Angelina, PHILIPPET Pierre, VAESSEN Sandrine

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q2-UE04

Nombre de crédits ECTS: 5,00 crédit(s)

Volume horaire: 63,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Cardiologie 6,00 heure(s)
Endocrinologie 9,00 heure(s)
Neurologie 6,00 heure(s)
Néphrologie 9,00 heure(s)
Rhumatologie, dermatologie, infectiologie 12,00 heure(s)
Soins infirmiers en médecine 21,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
L’UE apporte les fondements théoriques et pratiques des soins infirmiers médicaux et spécialisés  aux enfants ainsi que les données biologiques, physio-pathologiques et pharmacologiques des disciplines médicales spécialisées concernées qui contribuent à la compréhension et à l’analyse des problèmes de santé.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
  1. Soins infirmiers en médecine
Au terme de l’UE et à partir de questions à développement théorique et à développement long de type application à caractère professionnel (analyse situationnelle, interventions et surveillances), l’étudiant :
  • Détermine les problèmes de santé réels et potentiels d'un enfant souffrant de pathologie immuno-infectiologique, rhumatologique, neurologique, cardiologique, endocrinienne et néphrologique  ; (C4.AA4)
  • Programme un projet de soin centré sur l’enfant et sa famille dans une approche pluriprofessionnelle. (C4.AA1)
  • Explique et argumente les interventions en adéquation avec les problèmes relevés en référence aux fondements théoriques qui les sous tendent et aux données bio-physio-anatomo-pathologiques et pharmacologiques des disciplines médicales concernées par l’UE (C4.AA6) en utilisant un langage professionnel. (CC5.AA4)
 
  1. Rhumatologie, infectiologie, immunologie, vaccinologie, dermatologie
  • Décrit les pathologies selon les axes suivants : étiologie, sémiologie, les facteurs de risque, les examens utiles aux diagnostics, les complications et les mesures thérapeutiques y compris les notions pharmacologiques ;
  • Enonce les principes de vaccination et explique les particularités et les indications des vaccins ;
  • Explique les modalités la démarche clinique face un enfant hospitalisé pour une des pathologies concernée par ces spécialités à partir d'une vignette clinique
 
  1. Neurologie
  • Connaît et utilise le vocabulaire professionnel utilisé en neuropédiatrie ;
  •  Décrit les symptômes observables chez un enfant présentant des troubles neurologiques ;
  • Cite les signes d’appel des complications neurologiques graves et les premiers gestes à réaliser en urgence ; 
  • Explique, au départ d’une vignette clinique, la démarche clinique face à un enfant présentant des troubles neurologiques divers.
 
  1. Cardiologie
  •  Décrit et explique la physiopathologie, l’étiologie, les examens complémentaires et le traitement en lien avec la pathologie cardiaque proposée ;
  • Enonce et justifie les surveillances infirmières inhérentes à cette pathologie.
 
  1. Endocrinologie
  • Décrit les pathologies selon les axes suivants : étiologie, sémiologie, facteurs de risque, examens diagnostiques, les complications et les mesures thérapeutiques y compris la pharmacologie ;
  • Cite et explique les tests biologiques et dynamiques d’exploration endocrienne ;
  •  Nomme les bases de la collaboration et de la prise en charge pluriprofessionnelle d’un enfant présentant un diabète.
 
  1. Néphrologie
  • Décrit et explique les pathologies selon les axes suivants : étiologie, sémiologie, facteurs de risque, examens diagnostiques, les complications et les mesures thérapeutiques y compris la pharmacologie ;
  • Cite et explique les tests biologiques et dynamiques d’exploration rénale ;
  •  Nomme et explique la prise en charge pluriprofessionnelle d’un enfant présentant une insuffisance rénale aiguë et/ ou chronique.
Les compétences C4, C5, C6 sont exercées au cours de ces activités d'apprentissage
Contenu:
Les activités de l’UE contribuent à construire et intégrer des connaissances et savoirs professionnels relatifs aux soins infirmiers dans les unités de pédiatrie générale et spécialisée ( administration de thérapeutiques : hormones de croissance, procédure de la dialyse péritonéale, réalisation d’explorations dynamiques : test au glucagon, HGPO, test ACTH, test au LHRH ou GnRH….)
Dispositif d'apprentissage:
1. Soins Infirmiers
  •  Procédures et surveillances de l’administration de traitements et appareillages spécifiques : immunoglobulines, dialyse péritonéale, pompe à insuline...
  • Procédures et surveillances lors des tests d’explorations endocriniennes et rénales ;
  • Plan de soin face à un enfant présentant un diabète inaugural, des troubles endocriniens, une insuffisance rénale aiguë et chronique, des troubles neurologiques: convulsions, infirmité d'origine cérébrale, maladie neuro-musculaires, des pathologies cardiaques: troubles du rythme, décompensation cardiaque 
2. Rhumatologie, infectiologie, vaccinologie immunologie, dermatologie
  • Champs d’action de la rhumatologie pédiatrique ;
  • Infections ostéo-articulaires ;
  • Arthrite idiopathique juvéniles ;
  • Maladies auto-inflammatoires ;
  • Maladies auto-immunes/connectivites;
  • Vascularites;
  • HIV ;
  • Tuberculose ;
  • Mycobactéries atypiques ;
  • Griffe du chat ;
  • Maladie de Lyme ;
  • Maladies éruptives;
  • Principes de vaccination, calendrier vaccinal ;
  • Particularités de certains vaccins : polio, coqueluche, pneumocoque, rotavirus, HPPV, grippe… ;
  • Données générales : conservation, rattrapage, indications et contre-indications, politique vaccinale.
  • Le système immunitaire ;
  • Les déficits immunitaires ;
  • Les immunoglobulines.
  • Le sommeil chez l’enfant ;
  • La mort subite inexpliquée du nourrisson ;
  • L’étude du sommeil : polysomnographie.
  • Les manifestations  cutanées atopiques ;
  • Les principales pathologies dermatologiques : gale, les verrues, l’herpès, molluscum… ;
  • Les allergies cutanées…. 
3. Neurologie
  • Traumatisme crânien ;
  • Convulsions et épilepsie ;
  • Mouvements anormaux ;
  • Infirmité d’origine cérébrale ;
  • Maladies neuromusculaires ;
  • Tumeurs cérébrales ;
  • Craniosténose ;
  • Malformations médullaires ;
  • Hydrocéphalies ;
  •  AVC et thrombose ;
  • Atteintes génétiques pré et post-natales. 
4. Cardiologie
  • Notions de physiologie et d’étiologie ;
  • Examens complémentaires en cardiologie ;
  • Cardiopathies congénitales ;
  • Cardiologie fœtale ;
  • Cardiopathies acquises ;
  • Troubles du rythme ;
  • Décompensation cardiaque ;
  • Malaises, bilan sportif ;
  • Conseils divers. 
5. Endocrinologie
  • Diabétologie : signes cliniques du diabète, acidocétose, hypoglycémie, procédure HGPO, schémas d’insulinothérapie, complications du diabète, bases de l’éducation thérapeutique face à un enfant présentant un diabète inaugural ;
  • L’obésité : facteurs de risque,calcul de l’IMC, complications, éducation thérapeutique ;
  • L’insuffisance- hyperplasie surrénalienne : tests biologiques et dynamiques : test ACTH, traitement et particularités ;
  • La croissance : test au glucagon, à l’insuline, traitement par hormones de croissance ;
  • La puberté : développement pubertaire et troubles, test au LHRH, GnRH, mécanisme d’action du Décapeptyl ;
  • La thyroïde : screening de l’hypothyroïdie congénitale, dépistage, traitement, signes cliniques de l’hypothyroïdie et de l’hyperthyroïdie en néonatologie et plus tard chez l’enfant. 
6.Néphrologie
  •  L’anatomie, la physiologie du système rénal ;
  •  Les infections urinaires hautes et basses, complications et traitements ;
  •  Les malformations urinaires et rénales et mesures thérapeutiques ;
  •  Examens d’exploration et d’investigation rénale ;
  •  Insuffisance rénale aiguë et chronique : complications et mesures thérapeutiques ;
  •  La dialyse péritonéale et l’éducation thérapeutique face à un enfant présentant une IRC ;
  •  La greffe rénale : conditions et procédure.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Les modalités d’évaluation sont identiques en première (Q2) et deuxième (Q3) session.
  • 1. Soins infirmiers en médecine: l’épreuve est écrite
  • 2. Rhumatologie, infectiologie, vaccinologie immunologie, dermatologie : l’épreuve est écrite
  • 3. Neurologie : l’épreuve est écrite
  • 4. Cardiologie : l’épreuve est orale
  • 5. Endocrinologie : l’épreuve est écrite
  • 6. Néphrologie : l’épreuve est orale
Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 et chacune des activités d'apprentissage de l'unité doit obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.

 La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante : 
  • 1. Soins infirmiers en médecine : 25% (25 points)
  • 2. Rhumatologie, infectiologie, vaccinologie immunologie, dermatologie : 15% (15 points)
  • 3. Neurologie : 15% (15 points)
  • 4. Cardiologie : 15% (15 points)
  • 5. Endocrinologie:15% (15 points)
  • 6 .Néphrologie : 15% (15 points)
 Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 100 points.
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissages sont présentes de façon exhaustive dans les notes, supports de chaque cours.
Supports pédagogiques:
Les supports de cours sont disponibles en ligne et doivent être complétés par la prise de notes des étudiants.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE05 - Intégrer les notions de néonatologie et soins intensifs
Responsable de l'UE: LO VULLO Sylvie
Autres enseignants: KHUC Toan, PEETERS Laurence

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q2-UE05

Nombre de crédits ECTS: 2,00 crédit(s)

Volume horaire: 33,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Chirurgie pédiatrique 6,00 heure(s)
Soins infirmiers en néonatologie (soins intensifs) 21,00 heure(s)
Soins infirmiers soins intensifs et urgenes 6,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
 L'UE apporte les fondements théoriques et pratiques en soins infirmiers intensifs en néonatologie, la mise en application sous forme d'exercices pratique des théories et principes abordés dans l'activité d'apprentissage" Soins Intensifs et Urgences pédiatriques" ainsi que les fondements théoriques en chirurgie néonatale.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
 Au terme de l'UE, l'étudiant :
 
1. Chirurgie pédiatrique (néonatale) :
  •  Enumère les malformations nécessitant une intervention chirurgicale néonatale
  •  Détermine les facteurs de gravité et d’urgence des interventions face aux malformations
  •  Explique les interventions pendant la période pré et post opératoire
2. Soins infirmiers en néonatologie (soins intensifs) :
 
  • Cite les indications de la mise en place d'un cathéter ombilical veineux, artériel, cathéter épicutanéocave, nutrition parentérale, CPAP en mobilisant les ressources physio-anatomo-pathologiques
  • Nomme et justifie les surveillances liées à ces pratiques
  • Décrit et explique les gestes lors d'une RCP
  • Enonce le protocole de préparation de la salle de naissance de la venue d'un enfant prématuré
  • Définit le prématurisme et explique les particularités des soins prodigués au prématuré extrème
  • Explique et argumente les interventions liées aux interventions chirurgicales néonatales
 
3. Soins infirmiers soins intensifs et urgences pédiatriques :
  •  Reproduit et justifie, selon la chronologie, les séquences des interventions lors d'une désobstruction suite à l'inhalation d'un corps étranger chez le nourrisson et l'enfant, de la réanimation de base et de la ventilation de base, sur un mannequin 
  • Identifie les différents risques d'erreurs survenant lors de la préparation et administration des médicaments aux soins intensifs et urgences pédiatriques
  • Applique les recommandations lors de l'administration des médicaments selon l'HAS
Ces activités exercent les compétences C3, C4, C5, C6.
Contenu:
Les activités de cette UE permettent de construire et intégrer des connaissances et savoirs professionnels relatifs aux soins infirmiers en soins intensifs néonatales  assistance à la mise en place d'un KT épicutanéocave, KT ombilical veineux ou artériel et leur surveillance, fixation d'un tube nasotrachéale,  .....), aux soins intensifs et urgences pédiatriques ( RCP de base, ventilation de base....) ainsi  qu'aux pathologies néonatales nécessitant une intervention chirurgicale (omphalocèle, atrésie de l'oesophage.....)
Dispositif d'apprentissage:
  1.  Pathologies chirurgicales néonatales:
  • Atrésie de l'oesophage, choanes
  • Omphalocèle et Laparoschisis
  • Hernie diaphragmatique
  • Occlusions néonatales
        2.  Soins infirmiers en soins intensifs néonatales :
  • Les voies centrales( KT épicutanéocave, KT ombilical....)
  • La nutrition parentérale
  • La pharmacocinétique chez le prématuré
  • Le nouveau-né et le prématuré intubés
  • Les différents modes de ventilation non invasifs
  • ictères et anémie
  • Les détresses respiratoires les malformations congénitales et chirurgies néonatales
          3. Soins intensifs et urgences pédiatriques:
  • S'exerce dans l'application des gestes de reanimation cardio-pulmonaire avec et sans ballon PP ainsi que dans l'application des manoeuvres de désobstruction de CE sur le mannequin bébé
  • Atelier de "simulation" sur les erreurs médicamenteuses avec analyse en groupe et lecture d'articles scientifiques
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Les modalités d'évaluation sont identiques en première (Q2) et deuxième (Q3) session.
  •  1. Chirurgie pédiatrique (néonatale) : épreuve écrite:QCM
  •  2. Soins infirmiers en néonatalogie (intensifs) : épreuve orale 
  •  3. Soins infirmiers soins intensifs et urgences péddiatriques : épreuve orale et pratique sur un mannequin. Epreuve orale sur les erreurs médicamenteuses
Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 et chacune des activités d'apprentissage de l'unité doit obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.
 La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante :
  • Chirurgie pédiatrique (néonatale) :25% (25 points)
  • Soins infirmiers en néonatologie (intensifs) :50% (50 points)
  • Soins infirmiers intensifs-urgences: 25% (25 points)
 Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 100 points.
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissages sont présentes de façon exhaustive dans les notes, supports de chaque cours.
Supports pédagogiques:
Les supports de cours sont disponibles en ligne et doivent être complétés par la prise de notes des étudiants.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE06 - Développer l'identité professionnelle
Responsable de l'UE: BALTUS Laurence
Autres enseignants: DAMAS François, DE JONGHE Françoise, LO VULLO Sylvie, NOËL Cédric

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q2-UE06

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 75,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Déontologie et éthique 18,00 heure(s)
Législation et droits spécifiques 21,00 heure(s)
Organisation et administration des services pour enfants 12,00 heure(s)
Santé familiale, protection maternelle et infantile 12,00 heure(s)
Santé publique et épidémiologe 12,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
L’ UE approfondit les dimensions déontologiques, éthiques, légales et réglementaires professionnelles pour intégrer ces données dans les divers contextes de santé publique, juridique, déontologique afin de potentialiser les approches pluriprofessionnelles et inscrire les soins à l’enfant dans une réflexion éthique, une pratique respectueuse du cadre légal et réglementaire y compris la protection de l’enfance.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
1.Santé familiale, protection maternelle et infantile
  •   Classifie et structure les différentes mutilations génitales féminines en fonction des pays ;
  •   Décrit le processus du déni de grossesse. 

2. Santé publique et épidémiologie
  •  Décrit et catégorise les endroits d’hébergement pour les enfants en placement ;
  •  Nomme et justifie l’adéquation de ces lieux en fonction des situations énoncées; ( C2.AA2)
  • .Analyse et argumente les diverses cultures et coutumes liées au processus de la naissance.

3. Législation et droits spécifiques 
  • .Décrit et compare le rôle et les missions du SAJ et du SPJ ;
  •  Nomme les diverses formes de filiation-adoption ;
  • .Cite et justifie les droits et devoirs de l’enfant à l’égard de leurs enfants ;
  •  Enumère et explique les mesures à prendre face à un enfant incapable d’assurer la gestion de ses biens et face à un mineur délinquant.

4. Déontologie et éthique
  •    Enumère les jalons théoriques sur lesquels s’appuient la déontologie et l’éthique ;
  •    Explique les concepts de bioéthique, dignité humaine, droits de l’homme…. ;
  •    Identifie les questions éthiques qui se posent dans les domaines des soins de santé, sciences de la vie et   plus particulièrement celles relevant des soins à l’enfant ;
  •   Reconnaît et distingue ce qui fait qu’une question est spécifiquement éthique ;
  •   Précise la dimension éthique d’une problématique dans un contexte de soin et/ou de santé ;
  •   Développe une argumentation éthique personnelle dans un échange avec ses pairs et enseignants ;
  •   Analyse et argumente les prises de décisions et actions en se référant au cadre légal, réglementaire et à l’éthique, à partir d’articles, documents, recherche, exemples tirés de la réalité… .

5. Organisation et administration des services pour enfants
 
  •  Nomme les normes organisationnelles des diverses structures pédiatriques hospitalières et communautés ;
  •  Analyse et argumente les actions et prises de décision en se référant: à la convention relative aux droits des enfants , à la charte de l’enfant hospitalisé, à la liste d’actes ;
  •  Décrit l’organisation et la philosophie des soins des unités pédiatriques et explique ses représentations du métier en référence à celles-ci, dans un échange avec ses pairs et enseignants.  
 
Les compétences C1, C2 du référentiel de formation sont exercées dans cette UE. Les codes de chaque AA font référence aux capacités du référentiel et AA terminaux de la formation (voir document de formation).
Contenu:
Les activités de l’UE visent à poser et consolider les jalons théoriques des dimensions déontologiques, éthiques, légales et réglémentaires qui régissent l'exercice de la profession. Ceux-ci, présentés comme des cadres de réflexion appliquée, contribuent à les inscrire dans la prise en soin de l'enfant et sa famille, et ce, dans les divers contextes de santé.
Dispositif d'apprentissage:
L’apprentissage est organisé en activités dans le groupe classe : exposés, visites extérieures, intervention de partenaires professionnels, colloques, projections films, lectures d’articles, recherches documentaires, travaux en collaboration, présentations orales et échanges
 
Les contenus sont :
  1. Santé familiale, protection maternelle et infantile
  •  Le déni de grossesse ;
  • .Les mutilations génitales féminines ;
  •  Le syndrome d’alcoolisation fœtale ;
  •  Collectif contre les violences faites aux femmes et l’exclusion;
        2. Santé publique et épidémiologie
  •  Cultures et coutumes liées au processus de naissance: le premier regard, le premier cri, naître ici ou ailleurs aujourd'hui, les mêmes chances!
  •  Etre aveugle, malvoyante et mère de 4 enfants;
  •  Maltraitance de l'enfant, au sein du couple: place de l'enfant.
  •  Protection de l’enfance : placement des enfants en pouponnièr, SAJ, SPJ;
         3. Législation et droits spécifiques
  •  Le mariage ;
  •  La cohabitation légale ;
  •  Le divorce-séparation ;
  •  la filiation-adoption ;
  •  La capacité juridique : minorité, administration des biens et de la personne, autorité parentale ;
  •  la protection de la jeunesse : SAJ, SPJ, mineur délinquant.

         4. Déontologie et éthique
  • .Acharnement thérapeutique ;
  •  Soins continus-soins palliatifs ;
  •  L’euthanasie des mineurs, en néonatologie;
  •  L’accouchement sous X ;
  •  les enfants « thérapeutiques » ;
  •  Souhait d’enfant à tout prix ? Maternité-parternité des couples homoxexuels…..

          5.Organisation et administration des services pour enfants
 
  •  Normes organisationnelles des services de pédiatrie ;
  •  La liste d’actes ;
  •  La charte del’enfant hospitalisé ;
  •  La convention relative aux droits des enfants.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
En première (Q2) et seconde session (Q3), les modalités d’évaluation sont :
  1. Santé familiale, protection maternelle et infantile : l’épreuve est orale
  2. Santé publique et épidémiologie : l’épreuve est orale
  3. Législation et droits spécifiques : l’épreuve est orale
  4. Déontologie et éthique : pour les 12 h assurées par M DAMAS, l’épreuve est écrite ; pour les 6 h assurées par Mme LO VULLO, l’épreuve consiste en un travail en groupes, rédigé à partir d’une problématique éthique choisie par les étudiants parmi celles proposées par l’enseignante. Ce travail fera l’objet d’une présentation orale, en fin d’année académique, dans le cadre d’un échange avec les pairs et les enseignants de la spécialisation.
  5.  Organisation et administration des services pour enfants : l’épreuve est orale
 
Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 et chacune des activités d'apprentissage de l'unité doit obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.
 La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante :
  1.  Santé familiale, protection maternelle et infantile :20% (20 points)
  2.  Santé publique et épidémiologie :20% (20 points)
  3. Législation et droits spécifiques :20% (20 points)
  4. Déontologie et éthique :20% (10% pour chacune des activités d'apprentissage) (20 points)
  5. Organisation et administration des services pour enfants :20% (20 points)
 Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 100 points.
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissages sont présentes de façon exhaustive dans les notes, supports de chaque cours.
Supports pédagogiques:
Les supports de cours sont disponibles en ligne et doivent être complétés par la prise de notes des étudiants.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE07 - Développement psycho affectif, communication et soins spécialisés en santé mentale
Responsable de l'UE: KETTMUS Boris
Autres enseignants: CLAESSENS Jean-Baptiste, DION Jean-Marc

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q1-Q2-UE07

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 42,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Psychologie de l'enfant et de l'adolescent 24,00 heure(s)
Santé mentale, pédopsychiatrie et psychiatrie des adolescents 12,00 heure(s)
Soins infirmiers en pédopsychiatrie 6,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
L’UE apporte les connaissances générales des fondements théoriques de la psychologie de l’enfant et adolescent, de son processus de développement et des outils de compréhension de la santé mentale et de la pédopsychiatrie. Elle approfondit les concepts de la relation soignant-soigné dans des contextes de soins spécifiques en s’appuyant sur les divers courants de la psychologie et à l’aide d’outils d’observation, d’évaluation et d’analyse de comportements . 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
  1. Psychologie de l’enfant et de l’adolescent
  •  Définit les concepts fondamentaux de la psychologie de l’enfant et de l’adolescent en lien avec des situations de soin pédiatrique ;
  •  Identifie et décrit les différents moments fondateurs de la construction psychique de l’être humain ;
  •  Nomme et explique les différentes modalités relationnelles des partenaires en présence dans un situation de soin en pédiatrie ;
  •  Décrit et argumente ce qui se « joue » dans la rencontre entre l’enfant, les parents et les professionnels ; 
  •  Analyse sa démarche relationnelle interpersonnelle (C5.AA7) à partir de références bibliographiques, à l’aide d’outils d’observation, d’évaluation et d’analyse de comportements, en questionnant sa pratique en travail coopératif entre pairs, aboutissant à la rédaction d'un travail écrit  ;
  •  Explique les particularités de la prise en charge de l’enfant et de la famille en lien avec une situation choisie et vécue dans la réalité professionnelle (hospitalisation en néonatologie, maladie grave, parents en souffrance psychique,  …) ;
  • Détermine et argumente les stratégies d’accompagnement dans ce contexte spécifique de soins. (C5.AA6). 
  1. Santé mentale , pédopsychiatrie et psychiatrie des adolescents
  • Décrit et explique dans un langage professionnel les troubles et les pathologies vues lors de l'activité d'apprentissage ;
  • Comprend l'influence des différents contextes développementaux, psychoaffectif, culturels, sociaux, institutionnels pouvant provoquer l'apparition d'états de bien-être ou de mal-être chez l'enfant, l'adolescent ;
  • Comprend l'intérêt en tant que soignant de développer une qualité de présence dans la rencontre avec l'enfant, le parent, la famille. 
  1. Soins infirmiers en pédopsychiatrie
  • Décrit et explique le fonctionnement d’un service de pédopsychiatrie.
  • Planifie un génogramme au départ d’une anamnèse pédopsychiatrique.
  • Enumère et justifie les surveillances infirmière en lien avec l’administration chez l’enfant d’une médication par neuroleptique, antidépresseur, benzodiazépine.
  • Décrit et justifie les interventions infirmières dans la prise en charge d'un patient présentant un trouble pédopsychiatrique.
  • Décrit et justifie les interventions infirmières dans la prise en charge d'un patient présentant un trouble psychiatrique à l'adolescence.

Les compétences C1, C5 du référentiel de formation (ARES 2016) sont exercées  dans cette UE. Les codes de chaque AA font référence aux capacités du même référentiel. 
Contenu:
Les activités d’apprentissage contribuent à approfondir et intégrer des connaissances et savoirs professionnels pour acquérir des habiletés en matière de communication, d’établissement d’une relation de confiance avec l’enfant et sa famille  et d’accompagnement de l’enfant dans sa singularité y inclus en période de crise, de perte et de deuil. Elles s'appuient sur les divers courants de la psychologie, outils (grilles d’observation, d’évaluation, d’analyse de comportements, le contrat thérapeutique, le génogramme, la triangulation…)
Dispositif d'apprentissage:
L’apprentissage est organisé en activités dans le groupe classe. La méthodologie privilégie les échanges, la réflexion et le questionnement avec l’ensemble des étudiants.
Des mises en situation favorisent l’appropriation des concepts et la posture réflexive.
Des travaux de groupes, à partir de références bibliographiques et de situations vécues, suscitent les interactions entre les apprenant e les enseignants.
 Les contenus sont :
  1. Psychologie de l’enfant et adolescent
  • L'alliance thérapeutique avec l'enfant, l'adolescent et ses proches (la théorie de l'intersubjectivité, l'alliance de travail, la gestion des émotions dans la relation de soin) ; 
  • La compréhension du fonctionnement psychique, cognitif et affectif de l'enfant, de  l'adolescent et des parents (l'apport de l'approche psychodynamique du fonctionnement humain, le schéma du corps et l’image du corps, la préoccupation maternelle primaire, le Moi-peau, l’objet transitionnel, le narcissisme, le jeu) ;
  • L'apport de la psychologie de la parentalité ; 
  • L'accompagnement de la souffrance de l'enfant, de l'adolescent et de ses proches (l'enfant hospitalisé en néonatologie, l'enfant en situation de handicap, l''enfant face à la maladie grave et au deuil, l'enfant dont un parent est en souffrance psychique, l''enfant en souffrance sociale).  
  1. Santé mentale, pédopsychiatrie et psychiatrie de l’enfant
  • La santé mentale: les déterminants, promotion et protection de la santé mentale, l'action de l'OMS ;
  • Les types de besoins chez l'humain : Besoins physiologiques, Besoins psychologiques, Besoins sociaux ;
  • Les PSYs : psychiatre, psychologue, psychothérapeute, psychomotricien, psychanalyste. Les différents types de psychothérapies ;
  • Introduction à la pédopsychiatrie au travers de l’explicitation de divers concepts et modèles : l'approche psycho-dynamique, comportementaliste, de la thérapie institutionnelle, du modèle biologique, systémique, humaniste ;
  • Nosographie des troubles psychiques et maladies mentales de la petite enfance à l'adolescence ;
  • Les interventions infirmières (Ecoute active, entretien, dynamique de groupe...). 
  1. Soins infirmiers en pédopsychiatrie
  • Introduction, présentation et fonctionnement d’un service de pédopsychiatrie (bilan, thérapeutique, crise, urgence, mère-enfant, équipe mobile) ;
  • Anamnèse et génogramme en pédopsychiatrie ;
  • Notion de transfert et contre-transfert en pédopsychiatrie ;
  • Troubles des conduites alimentaires : Anorexie/Boulimie/Obésité : Nursing et Prise en charge. Analyse de cas et rôle de l’infirmière en pédopsychiatrie-pédiatrie ;
  • Introduction à la Pharmacologie en pédopsychiatrie. Analyse de cas et rôle de l’infirmière en pédopsychiatrie ;
  • La schizophrénie du jeune adolescent. Analyse de cas et rôle de l’infirmière en pédopsychiatrie.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
En première et seconde session, les modalités d’évaluation sont :
1. Psychologie de l’enfant et adolescent : un travail de groupe sur un livre de référence en psychologie de l'enfant à réaliser pendant l'année (25%) et en session une épreuve écrite (75%)
2. Santé mentale, pédopsychiatrie et psychiatrie de l’adolescent : épreuve écrite
3. Soins infirmiers en pédopsychiatrie : épreuve écrite

Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 et chacune des activités d'apprentissage de l'unité doit obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.
 La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante : 
  1. Psychologie de l’enfant et adolescent : 50% (50 points)
  2. Santé mentale, pédopsychiatrie et psychiatrie de l’adolescent : 30% (30 points)
  3. Soins infirmiers en pédopsychiatrie  l’adolescent : 20% (20 points)
Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 100 points
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissages sont présentes de façon exhaustive dans les notes, supports de chaque cours.
Supports pédagogiques:
Les supports de cours sont disponibles en ligne et doivent-être complétés par la prise de notes de l'étudiant
Des propositions de lecture et de consultation de sites spécifiques sont proposées.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE08 - Recherche appliquée
Responsable de l'UE: BALTUS Laurence
Autres enseignants: Aucun

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q1-Q2-UE08

Nombre de crédits ECTS: 2,00 crédit(s)

Volume horaire: 18,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Formation professionnelle (conférences, colloques) 12,00 heure(s)
Méthodologie de la recherche 6,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
L’UE fait entrer l’actualité professionnelle dans la formation sous forme de conférences, colloques, tournés vers la recherche et l’innovation dans le secteur de la pédiatrie en Belgique et à l’internationnal. 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
  1. Méthodologie de la recherche
  • Définit le concept de la recherche scientifique et ses champs d'application
  • Identifie les différentes étapes de la pratique fondée sur les preuves en utilisant un langage scientifique
  • Initie un processus de mise en recherche de (question PICO, mots-clé, traduction en termes me SH, moteurs de recherche) dans le domaine de l'éthique en pédiatrie
  • Traite l’information obtenue ( sources primaires, secondaires, tertiaires, quaternaires)
        2. Formation professionnelle
  • Identifie les écarts entre les données relevéeslors des formations professionnelles et la pratique des soins, à partir d'échanges entre pairs et enseignants
  • Propose des réajustements
Les thématiques abordées lors des diverses conférences et l'activité de méthodologie de recherche contribuent à  soutenir les étudiants dans la mise en mouvement d’une posture à « se former avec et par la recherche ». Ces activités permettent d'exercer les compétences C1, C2, C6 du référentiel de formation.
Contenu:
Cette UE contribue à stimuler les étudiants à continuer à se former par et avec la recherche, à observer l'ecart potentiel entre les données probantes et les pratiques quotidiennes et à apprendre à se positionner comme "acteurs de changement"

  1. Formation Professionnelle
  • Selon les colloques organisés, le contenu varie et touche les divers secteurs de la pédiatrie: actualisation en pneumologie, en gastrologie, les soins de développement en néonatologie, la douleur, l'éducation thérapeutique, la maltraitance, la mort de l'enfant...
        2. Méthodologie de recherche
  • Le concept de la recherche scientifique, ses champs d'application, forme, vocabulaire spécifique
  • Les différentes étapes de la pratique fondée sur les preuves
  •  Processus de recherche: question PICO, mots-clé, traduction en termes me SH, moteurs de recherche)
  • Traitement de l’information obtenue ( sources primaires, secondaires, tertiaires, quaternaires)
Dispositif d'apprentissage:
Les activités alternent entre présence, participation active, échanges autour des thématiques abordées lors des colloques et des activités dans le groupe classe ou travail en groupes, à partir d'exercices de type application professionnelle. La mise en recherche est initiée au cours de l'activité d'apprentissage.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Les modalités d'évaluation sont identiques en première et seconde (Q3) session.

L'activité Formation Professionnelle dont l'intention est de soutenir l'étudiant à s'engager dans un processus de développement et d'apprentissage continus est évaluée tout au long de l'année au cours des activités d'apprentissage des soins infirmiers. 
L'assiduité aux formations, la qualité de la participation et la pertinence des propositions sont les critères sur lesquelles repose l'évaluation.
L'activité recherche appliquée est une épreuve orale et écrite sous la forme d'un travail écrit, réalisé en groupes (3 étudiants) à partir d'une problématique éthique choisie par chaque groupe parmi les propositions énoncées par l'enseignant et en lien avec l'activité d'apprentissage "Ethique".
Ce travail fera l'objet d'une présentation orale au sein du groupe classe entre pairs et enseignants de la formation.

Le responsable d'UE propose au jury une note sur les bases suivantes :
Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.
 La note de l'UE est alors établie selon la pondération suivante : 
  • Formations Professionnelles :10% (10 points)
  • Recherche appliquée :40% (40 points)
Un échec à une des activités d'apprentissage entraine automatiquement une note inférieure à 10/20 pour l'UE :
a. Si le ou les échecs sont de 7.5 à 9.5/20, la note de l'UE correspond à la note la plus faible.
b. Si une ou plusieurs notes sont inférieures ou égales à 7/20, la note de l'UE correspond à la moyenne pondérée des notes, mais elle est plafonnée à 7/20.

La pondération de l'UE est de 50 points.
Sources, références et bibliographie:
Les sources et références qui fondent les apprentissages sont présentes de façon exhaustive dans les portefeuilles de lecture des colloques et notes cours.
Supports pédagogiques:
Le supports du cours de recherche appliquée est disponible en ligne et doit être complété par la prise de notes de l'étudiant.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2018-2019
Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie
UE09 - Activités d'intégration professionnelle, enseignement clinique
Responsable de l'UE: NAPOLI Angelina
Autres enseignants: Aucun

Institut: Sainte-Julienne

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: Spécialisation

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B1-Q1-Q2-UE09

Nombre de crédits ECTS: 30,00 crédit(s)

Volume horaire: 450,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Laboratoire de simulation 20,00 heure(s)
Stages en pédiatrie générale, hémato-oncologie, néonatologie, urgences, soins intensifs et choix 430,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
Cette UE est le volet de la formation par lequel l’étudiant futur spécialisé en pédiatrie et en néonatologie apprend, au sein d’une équipe, en contact direct avec un enfant sain ou malade, sa famille et/ ou une collectivité, à organiser, dispenser, évaluer l’ensemble des interventions infirmières requises à partir des connaissances, des aptitudes et des comportements à développer au cours de la spécialisation et à collaborer au sein d'une équipe pluriprofessionnelle. Les stages occupent une place fondamentale dans la professionnalisation de l’étudiant. Ils permettent  non seulement de développer des compétences procédurales, organisationnelles, relationnelles et éducatives spécifiques à l'exercice de la profession mais ils favorisent aussi la construction de l’identité professionnelle par la confrontation entre les connaissances et le questionnement que renvoie la réalité professionnelle Parralèlement à cet enseignement clinique, des activités de confrontation à des situations problèmes et des exercices au laboratoire de simulation sont planifiés en alternance pour travailler l'articulation théorie-pratique et favoriser l'ancrage des contenus et matières dans la réalité professionnelle .
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Au terme de la formation, l'étudiant :
  • Démontre son implication professionnelle
  • Pose et se pose des questions
  • Explique ses représentations du métier en référence à plusieurs fondements théoriques et expériences de terrain
  • Analyse sa pratique et se régule via les enseignants et les professionnels
  • Réalise un travail de recherche à partir d'un questionnement en lien avec la profession
Ces acquis sont en lien avec la compétence C1
  • Applique le déontologie professionnelle
  • Analyse et argumente les actions et prises de décision en se référant: à la convention relative aux droits de l'enfant, à la charte de l'enfant hospitalisé, au cadre légal et réglementaire, à la liste d'actes et à l'éthique
  • Conçoit et met en oeuvre des activités de protection de l'enfance
Ces acquis sont en lien avec la compétence C2
  • Intègre dans sa pratique les formalités liées à la gestion des ressources hospitalières
  • S'adapte aux contraintes en tenant compte du contexte et de l'environnement familial
  • Valorise les compétences parentales et soutient les parents dans leur rôle éducatif
Ces acquis sont en lien avec avec la compétences C3
  • Programme, argumente et évalue un projet centré sur l'enfant et sa famille avec l'équipe pluri professionnelle dans une approche plurielle
  • Observe et perçoit les manifestations de l'enfant et de sa famille afin de comprendre leur signification en les replaçant dans leur histoire
  • Analyse les données relatives à l'enfant en fonction de son âge, de son développement et de son état de santé
  • Détermine les problèmes de santé réels ou/ potentiels
  • Formule des objectifs en partenariat avec l'enfant et sa famille
  • Choisit des interventions en adéquation avec les problèmes, le contexte et les ressources et en argumente la pertinence
  • Suscite la collaboration de l'enfant et de sa famille
  • Evalue les interventions et les réajuste
Ces acquis sont en lien avec la compétence C4
  • Choisit les outils et modes de communication verbale et non verbale adaptés au degré de compréhension et aptitudes de l'enfant et de sa famille
  • Utilise la distraction, l'humour et l'approche ludique et éducative
  • Instaure et maintient un lien de confiance avec la famille permettant de valoriser la fonction parentale
  • S'exprime dans un langage et écriture professionnels
  • Transmets les informations significatives selon les méthodes et exigences professionnelles
  • Conçoit des stratégies d'accompagnement de l'enfant et de sa famille lors de situations difficiles, de crise et en fin de vie
  • Analyse sa démarche relationnelle interpersonnelle et la discute
  • Collabore avec l'équipe pluri professionnelle
Ces acquis sont en lien avec la compétence C5
  • Réalise des soins à visée diagnostique, thérapeutique et préventive
  • Agit selon les normes professionnelles et argumente en quoi les interventions respectent les règles d'hygiène, d'asepsie, la sécuritéphysique et psychoaffective
  • Agit et tient compte du point de vue, du rythme, du bien -être de l'enfant dans son vécu et environnement
  • Intègre l'interdépendance qui existe entre le développement neurologique, sensoriel et moteur et les phénomènes de maturation
  • Argumente en quoi l'utilisation du jeu, de la distraction et des divers moyens antalgiques sont adaptés à l'âge de l'enfant et à sa situation
Ces acquis sont en lien avec la compétence C6
Contenu:
Quatre stages sont au programme de la formation dont trois sont organisés par l’école, un stage de santé primaire est choisi par l’étudiant.
L’enseignement clinique est préparé et exercé tout au long de l’année par le biais: de mises en situations fictives qui s’appuient sur les fondements théoriques et pratiques des diverses disciplines et sur la démarche et raisonnement clinique, d’activités d’apprentissage en laboratoire de simulation et sur la plateforme E-learning et d' ateliers pratiques afin de susciter l’engagement, l’autonomie, la mobilisation des savoirs et le transfert des apprentissages.
A chaque retour de stage, un temps de régulation inspiré de la boucle expérientielle de Le Boterf (2004) est animé par un enseignant. Des entretiens individuels sont planifiés à la fin du premier quadrimestre et au mileu du second pour évaluer l’implication et l’évolution de l’étudiant dans la formation à l’aide du document Analyse de Synthèse. D’autres entrevues peuvent se faire soit à la demande de l’étudiant soit à celle de l’enseignant sur rendez-vous.
Dispositif d'apprentissage:
L’apprentissage est organisé en différentes activités d’enseignement clinique et d'intégration professionnelles obigatoires.
Elles sont obligatoirement validées par un relevé d’heures (RH) signé quotidiennement par les professionnels et un relevé d’activités (RA) signé par l’enseignant responsable de l'activité. (Voir ROI de la section)
 
  1. Activité "Stage dans un service de pédiatrie médicale, médico-chirurgicale ou spécialisée (hématologie-oncologie)" est planifié par l’école pour une période de 12 jours le premier quadrimestre ou de 15 jours s’il est presté au cours du second.
  2. Activité "Stage dans un service intensif de néonatologie  "est planifié par l’école pour une période de 12 jours le premier quadrimestre ou de 15 jours s’il est presté au cours du second.
  3. Activité "Stage dans un service de Soins Intensifs " est planifié par l’école pour une période de 12 jours le premier quadrimestre ou de 15 jours s'il est presté au cours du second.
  4. Activité « Stage de santé primaire », est choisi par l’étudiant pour une période de 12 ou de 15 jours selon le moment de sa planification dans l’année ( 12 jours le premier quadrimestre, 15 jours le second). Avant de réaliser ce stage, l’étudiant remet le document « Convention de stage » disponible sur E learning à la responsable du bureau des stages. Cette activité peut être réalisée à l’etranger et requiert, le cas échéant, que l’étudiant suive la préparation et la procédure établies par la cellule des relations internationales de la Catégorie.
  5.  Activité "rapport de prise en soin"l’apprentissage fera l’objet d’activités pédagogiques avec le support d’un guide de rédaction et de correction avant le départ en stage.L’étudiant réalise un rapport en lien avec une unité de soin choisie, exeptée celle de Santé Primaire: stage au choix et celle de Néonatologie intensive. Au cours du stage, il choisit préférentiellement la situation de soin travaillée avec l’enseignant pour rédiger son rapport de prise en soin. L'étudiant remet une copie écrite de son travail en respectant l'échéancier planifié. Une rétrocaction écrite sera assurée par l'enseignant concerné par la situation de soin. 

  L’étudiant, comme énoncé plus haut, est préparé et exercé aux stages par diverses activités.
Il prend connaissance du descriptif de stage présent sur Helmo learn et le glisse dans son dossier d’Apprentissages Professionnels. En cours de stage, il rédige au minimum huit Ecrits d’Apprentissage en Stage (EAS) pour s’auto-évaluer et s’inscrire dans une posture et démarche réflexive.
 
L’étudiant prend soin d' un ou plusieurs enfants et démontre des Acquis d’Apprentissage (AA) en lien avec les compétences du référentiel de formation.
 
Il est accompagné dans son processus d'apprentissage par un professionnel spécialisé en pédiatrie et néonatologie et/ ou un enseignant. Il reçoit tout au long de ses activités des rétroactions constructives et nécessaires à la régulation de ses apprentissages de la part des professionnels et/ ou de l’enseignant. Les commentaires d’évaluation sont détaillés sur le document d'évaluation contribuant à la validation des acquis d'apprentissage et sont consultables sur HELMo-Connect "Mes évaluations".
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
L’activité stage au choix "Santé Primaire" a une visée formatice et ne fera pas l’objet d’une évaluation certificative.  

Pour les trois autres stages: enseignement clinique, y compris la simulation, les acquis d’apprentissage  seront validés en fin de formation à la suite d’un processus d’évaluation continue selon les indicateurs et critères établis sur le document d'évaluation.
Au terme de chaque stage, une synthèse en lien avec les AA sur base des commentaires de l'enseignant et de l'équipe est réalisée et retranscrite sur HELMo-Connect "Mes évaluations" afin que l'étudiant se situe par rapport à l'acquisition de ses apprentissages selon l'échelle de niveau d'exigence de référence. Au terme de chaque stage, le jury composé des enseignants se réunit pour valider l'échelle d'évaluation.
L’évaluation certificative sera assurée par un jury de validation composé de tous les enseignants impliqués dans l’évaluation des activités d'intégration professionnelle.
L'activité rapport de soin s'inscrit dans un processus d'évaluation continue de la compétence C4; la validation des AA spécifiques à cette compétence s'associera à celle de la tâche 1.

L'évaluation de cette activité ne peut être établie sans avoir presté le nombre d'heures requises (voir ROI).
Cette évaluation n'est organisée qu'une fois par année académique (art 138 alinéa 4 décret 7.11.2013) et est non remédiable.

Pour réussir l'UE, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20.

La pondération de l'UE est de 250 points.