Haute Ecole Libre Mosane

implanter un «Campus sans Tabac» et dénormaliser la consommation tabagique

Implanter une culture sans tabac au campus de l’Ourthe de la HE HELMo

Objets et objectifs

Le tabac représente un probléme majeur de santé publique et il est une des plus grandes causes évitables de mortalité et de morbidité dans le monde.

Une Haute École qui forme des professionnels de santé se doit d’implanter sur son campus une culture de «dénormalisation» du tabac.

Un ensemble cohérent de mesures touchant à la fois à l’offre et la demande sera mis en œuvre pour atteindre cet objectif.

 

Démarche

Ce projet comprend 3 phases:
  1. Évaluer par une enquête qualitative et quantitative l’adhésion au concept de Campus sans Tabac sur le Campus de l’Ourthe de HELMo
  2. Mettre en place des mesures favorisant son adoption
  3. Évaluer son impact sur les comportements tabagiques.
Chaque phase vise l’atteinte d’indicateurs propres.

Les données récoltées lors des enquêtes auprès du public cible réalisées lors de la phase 1 serviront de base pour le développement des actions de la phase 2. En effet, afin de rendre le projet pérenne, la compréhension des attitudes et croyances des étudiants, du corps enseignant et du personnel de la haute école est une condition. Par la mise en place d’actions de prévention(phase 2), notamment de prévention de la résistance au changement. Notre hypothèse est que la consommation tabagique pourrait se dénormaliser, ce qui pourrait conduire à une diminution des comportements tabagiques.

Rassembler, en interne et en externe, des personnes motivées par la problématique qui souhaitent implanter une culture de lieu sain à la Haute École, déterminera le succès et le respect des politiques d'interdiction de fumer sur le campus. Les déterminants de la consommation de tabac sont individuels, psychosociaux et contextuels.Ce projet vise donc un impact sur le changement de comportement et se base sur diverses théories (normes sociales, dissonance cognitive, croyances relatives à la santé, les théories du changement).

Types de résultats

Le principal résultat du projet sera la création d'un environnement sans tabac sur le Campus de l'Ourthe de HELMo.

Afin d'assurer la pérennité des résultats, l'équipe de recherche impliquera l'ensemble des populations fréquentant ce campus dans la démarche,dans le but de les fédérer autour du projet et d'assurer leur adhésion.

À court terme, ce projet permettra d'augmenter le pourcentage de personnes qui adhèrent à la démarche " Campus sans tabac " et de réduire le nombre de fumeurs sur et aux abords du campus.

A long terme, les résultats se situent à deux niveaux :
  • Les étudiants sont probablement de futurs parents. En les aidant à arrêter de fumer, le nombre de futurs enfants grandissant dans un environnement sans tabac augmentera. Cela rejoint les visées de la plateforme Génération sans tabac. Ce projet contribuera donc à protéger chaque enfant afin qu’ils grandissent dans un environnement sans tabac et que «ne pas fumer» devienne la norme.
  • Le modèle de campus sans tabac pourrait être transféré à d'autres campus HELMo et autres Hautes Écoles ainsi qu’à d'autres universités ou collèges universitaires belges.

Chercheurs

Marie Porcu, enseignante à HELMo

Contact

m.porcu@helmo.be 

Date de début

14-09-22

Date de fin

14-09-25