Haute Ecole Libre Mosane

Développement d’un test de dépistage rapide

HYPOCHECK

Développement d’un test de dépistage rapide de deux biomarqueurs de la Myopathie Atypique chez le cheval

Objets et objectifs

Test de dépistage – prévention et diagnostic de la Myopathie Atypique équine -recherche d’anticorps et de peptides.


La myopathie atypique est une maladie saisonnière touchant les équidés séjournant la majeure partie du temps en prairie. Elle est causée par l’ingestion de toxines dont l’hypoglycine A (HGA) retrouvée principalement dans les samares et les plantules de l’érable sycomore en Europe.

L’HGA est un acide aminé non protéinogène qui, une fois ingéré, est rapidement métabolisé en un intermédiaire toxique : l’acide méthylène cyclopropyl acétique (MCPA). Le MCPA agit comme un inhibiteur de la beta-oxydation, principale voie de dégradation des acides gras. Le déficit en ATP qui en résulte entraine la mort cellulaire par manque d’énergie et par conséquent une destruction des muscles cardiaque, posturaux et respiratoires.

Un diagnostic de certitude de la maladie est difficile à réaliser sur la seule base des signes cliniques et actuellement, seul des dosages sanguins en HGA et MCPA-carnitine par HPLC MS/MS permettent de confirmer la pathologie. Cette analyse est lente et ne convient pas vu l’évolution fulgurante de la maladie qui entraine la mort dans les 48 à 72 heures qui suivent l’apparition des premiers symptômes. Le projet Hypocheck consiste à mettre au point un kit de dépistage rapide réalisable sur le terrain en 10 minutes. Ce test sera basé sur le principe de l’immuno-chromatographie à flux latéral (ex : test de grossesse).

Démarche

La première étape du projet consiste en la recherche d’anticorps permettant de reconnaitre spécifiquement l’HGA ou le MCPA-carnitine, les deux biomarqueurs choisis, respectivement, pour diagnostiquer une exposition et la maladie. La réalisation d’anticorps contre ces deux molécules est un vrai « challenge » en raison de leurs petites tailles et de leurs faibles immunogénicités.

Par la suite, les anticorps seront marqués de manière à pouvoir les visualiser sur le test de dépistage.

Enfin, l’avant dernière étape consistera à déterminer la nature du prélèvement (sang, matières fécales, salive) le plus adéquat pour le test.

Finalement, le test développé sera validé sur un grand nombre d’échantillons de terrain.
 

Types de résultats

Au terme de nos recherches, la firme D-tek (partenaire industriel du projet) disposera d’un test de dépistage robuste et spécifique de l’HGA et du MCPA-carnitine, facile à réaliser sur le terrain avec un minimum de matériel, à usage des vétérinaires et des propriétaires.

Partenariats

ULiège - FARAH et le laboratoire de biochimie génétique
D-TEK
 

Chercheurs

Marine JORIS

Contact

Birgit QUINTING - b.quinting@helmo.be (coordinatrice du projet)
Marine JORIS - m.joris@crig.be (chercheuse en charge du projet)

Date de début

01-06-19

Date de fin

01-06-23